Kurdistan, Kawergosk : "Le temps perdu"



Samedi 11 octobre à 18 h 35 sur ARTE : Le temps perdu, documentaire de Pierre Schoeller :


"Cela faisait à peine quelques semaines que le camp de Kawergosk était installé lorsque Pierre Schoeller s’est retrouvé debout au milieu de ses allées pleines de boue, battues par les vents. Le réalisateur n’était pas là pour tourner une fiction mais un documentaire – son premier - sur le quotidien des réfugiés kurdes qui ont fui la Syrie. Il a choisi la voie du réel en confiant des caméras à quelques réfugiés, qui ont filmé de façon brute leurs jours et leurs nuits. 
Des hommes, des femmes, des enfants devenus malgré eux des vagabonds de l’Histoire. Rien à voir avec les personnages qu’il dépeint dans son film "Versailles" (2008), rien à voir non plus avec les hommes ivres de pouvoir de "L’Exercice de l’État" et pourtant… On retrouve dans "Le temps perdu" la tendresse que Pierre Schoeller peut avoir pour ses héros. Il nous livre ici d’attachantes scènes du quotidien, de poignants témoignages, tout en dévoilant la dignité avec laquelle les habitants du camp de Kawergosk affrontent la situation."
À lire sur Télérama, Que sont devenus les réfugiés syriens filmés par Pierre Schoeller ?

Dimanche 12 octobre à 9 h 10 sur France Inter : Le Kurdistan irakien, pas encore un pays, mais presque, reportage d'Éric Biégala. Interception, P. Dervieux et D. Thompson.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs