Articles

Affichage des articles du février, 2013

Salim Barakat : La Infància de fang ou L'Enfance de boue

Image
Conversation sur les processus de traduction en catalan et en castillan du livre "Les deux biographies"  de Salim Barakat le 5 mars au Centre de culture contemporaine de Barcelone (détails dans la plaquette).


L’écrivain kurde Salim Barakat est né dans un petit village au milieu d’une région toute plate et poussiéreuse entre l’Euphrate et le Tigre, au nord de la Syrie. Il apprit l’arabe à l’école et est parvenu à le maitriser et à devenir une figure de la littérature en cette langue. Prolifique et en vers et en prose, son oeuvre parle de l’expérience du peuple kurde.
Dans As-siratan (‘Les deux biographies’) il évoque l’étape de croissance d’une génération marquée par des événements politiques comme l’essai panarabiste de Nasser et le parti Baath. Il y dépeint les conditions de vie d’un groupe humain que l’on a cherché d’effacer de la surface de la terre.
Les premières traductions sont sorties en France, et dans le cadre d’un projet européen le livre fut publié en suedois et en c…

Recherche Alikan, Duderan, Mamadî et Soran désespérément…

Michael Thévenin, du site Transhumances kurdes est à la recherche de contacts parmi ces tribus kurdes pour une mission en avril.

Ses coordonnées sont ici.

2' pour la Syrie

Image
Du 1er au 20 mars, sur France Télévisions, France 24, TV5 Monde, Assemblée nationale, Public Sénat, 20 films amateurs, tournés par de simples citoyens syriens, sur place, seront diffusés et commentés par 20 personnalités.
Les films, au fur et à mesure de leur diffusion, pourront aussi être vus sur le site Une Vague blanche pour la Syrie.

Spécial Turquie

Du lundi 4 mars au vendredi 8 mars à 11 h sur France Culture : Spécial Turquie ;  Culturesmondes, F. Delorme.

66 ans après la chute de Mahabad, un Barzani de retour à Moscou

Image
Après avoir fait un tour en Europe et notamment au sommet de Davos, au cours du mois de janvier, le président de la Région du Kurdistan, Massoud Barzani, n’est revenu que peu de temps à Erbil avant de repartir pour Moscou, le 19 février dernier. Les objectifs affichés de ce voyage étaient de « discuter des relations entre la Russie et le Gouvernement du Kurdistan et des développements en Irak et de la région en général ».
Dans la délégation qui l’accompagnait figuraient notamment le fils du président, Masrur Barzani, Conseiller sur la Sécurité au Kurdistan, le vice-premier ministre, Imad Ahmed, le chef du cabinet présidentiel, Fuad Hussein, le ministre des Affaires étrangères, Falah Bakir, Kamran Ahmed Abdullah, le ministre de la Construction et du logement et Ashti Hawrami, ministre des Ressources naturelles depuis plusieurs années. La présence des deux derniers ministres annonçait qu’un des enjeux de cette visite porterait sur des accords économiques et notamment sur l’exploitation e…

Kirkouk, histoire d'une ville disputée

Image

L’éditeur Ragip Zarakolu condamné en Turquie

Image

Onnik Dinkjian

Image

La Rose de Djam : chez kobo après kindle amazon

Image

5 caméras brisées

Image
Sort aujourd'hui, 5 caméras brisées, par Emad Burnat et Guy David :
Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un " mur de séparation" qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour "protéger" la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in. Avec sa caméra, achetée lors de la naissance de son quatrième enfant, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.
"La présence de la caméra a parfois empêché les soldats israéliens d’utiliser la violence. (...) …

Les chevaux de Dieu

Image
Les Chevaux de Dieu, par Nabil Ayoush :

Yassine a 10 ans lorsque le Maroc émerge à peine des années de plomb. Lui et son frère Hamid entament avec l'imam Abou Zoubeir une longue préparation physique et mentale. Un jour, on leur annonce qu'ils ont été choisis pour devenir des martyrs...
Le titre Les Chevaux de Dieu renvoie à une expression ancienne, dont l'intitulé complet est "Volez, chevaux de Dieux". Dans les légendes arabes, cette formule est prononcée par les premiers musulmans, qui se retrouvent aux côtés du prophète Mohammed. De nos jours, sa signification n'est plus la même : "Cette expression a été reprise au fil des siècles, que ça soit dans des discours, des chants ou des poèmes incitant à la guerre sainte. On la retrouve dans la propagande actuelle d’Al Qaida notamment dans le célèbre communiqué de l’organisation au lendemain du 11 septembre."

Syngué sabour

Image
Sorti aujourd'hui, par Atiq Rahimi : Syngué Sabour


Au pied des montagnes de Kaboul, un héros de guerre gît dans le coma ; sa jeune femme à son chevet prie pour le ramener à la vie. La guerre fratricide déchire la ville ; les combattants sont à leur porte. La femme doit fuir avec ses deux enfants, abandonner son mari et se réfugier à l'autre bout de la ville, dans une maison close tenue par sa tante. De retour auprès de son époux, elle est forcée à l'amour par un jeune combattant. Contre toute attente, elle se révèle, prend conscience de son corps, libère sa parole pour confier à son mari ses souvenirs, ses désirs les plus intimes... Jusqu'à ses secrets inavouables. L'homme gisant devient alors, malgré lui, sa "syngué sabour", sa pierre de patience - cette pierre magique que l'on pose devant soi pour lui souffler tous ses secrets, ses malheurs, ses souffrances... Jusqu'à ce qu'elle éclate !
"Les intérieurs avec cette famille entassée dans u…

Les meurtres rue La Fayette étaient-ils vraiment politiques ?

Image
Le 9 janvier, trois militantes du PKK étaient retrouvées abattues de plusieurs balles dans la tête au Centre d’information du Kurdistan (CIK), le bureau  de communication et de relations politiques du PKK européen . Étant sans nouvelles depuis le milieu de la journée, ce sont des Kurdes qui ont finalement enfoncé la porte, aux alentours de minuit, et vu les corps.
Se rendant sur les lieux en début de matinée, le ministre de l’Intérieur Manuels Valls a qualifié ces actes d’ « exécution ».
Survenant quelques jours après l’annonce, par le Premier Ministre turc, d’un début de négociations directes entre Abdullah Öcalan et Hakan Fidan, le directeur du MIT (Renseignements) turc, ces meurtres ont en effet tout de suite été présentés comme une tentative de saborder le processus de réglement du conflit.
Sakine Cansiz a naturellement été désignée comme la cible réelle, les deux autres semblant n'avoir payé que pour avoir été sur place. 
Née en 1957, dans le Dersim, Sakine Cansız s’engage vite d…

Du processus d’İmralı au «processus de paix»…

Image

Soirées Kurdes - Şevberka Kurdî

Image
Dans le cadre des "Soirées Kurdes - Şevberka Kurdî " organisées par Ronahî - Association des Kurdes de Syrie à Paris, vous êtes invités à un premier concert de musique kurde avec : 
 Cîhan Xan (Chant) ; Ciwan Temo (Luth kurde - timbur);  Rezan Temo (Percussion - derbouka).
le Samedi 23 février 2013 à 20h00
Salle voûtée du restaurant KIBELE 12 rue de l‘Échiquier - 75010 Paris M° Bonne Nouvelles ou Strasbourg-Saint-Denis 
 Prix d’entrée: 8€ Nombre de places limitées -  Réservation obligatoire: aksf.paris@gmail.com - tél: 06 51 60 61 10

Où va la Turquie ?

Image
Deux critiques/comptes-rendus du livre de Marc Pierini :

– Ariane Bonzon : Où va la Turquie ? Bonne question…

– Allan Kaval : Marc Pierini, où va la Turquie, carnets d'un observateur européen…




Présentation de l'éditeur : Ici, la Turquie est tout d'abord appréhendée par le biais de l'anecdote, du quotidien, de l'impression fugitive : les rapports sociaux, la langue, la cuisine, la fierté, le goût du débat. L'auteur prend le parti initial d'absorber tout ce qui se présente, de s'immerger dans le pays où il va vivre cinq années riches en événements. Mais très vite, l'impressionnisme laisse la place à l'analyse économique et politique, pour tenter de comprendre le processus par lequel la Turquie se métamorphose quotidiennement sous l'impulsion, depuis dix ans, du parti religieux-conservateur AKP. L'économie est en effervescence, la modernité se répand à grande allure, l'armée perd son rôle traditionnel de gardienne de la laïcité, le pays…

Kurdistan & Diaspora kurde

Image
KURDISTAN ET DIASPORA KURDE : 1983-2012 Colloque organisé par l'Institut kurde de Paris, Samedi 23 février 2013, de 9h à 17h, Salle Victor Hugo, 101 rue de l'Université, 75007 Paris.

Les années 1980 occupent une place sombre dans les annales historiques kurdes, tant elles sont déterminées par un phénomène massif de répression et de destruction exercées par les États à l’encontre de toute résistance kurde, armée ou pacifique, mais aussi des populations kurdes : au Kurdistan d’Iran, les folles journées révolutionnaires de 1978-1979 laissent place au jihad lancé par l’ayatollah Khomeiny contre la société kurde dans son ensemble, au Kurdistan d’Irak la destruction des campagnes va crescendo pour déboucher sur une politique génocidaire vers la fin de la décennie, et dans la Turquie des généraux la kurdicité elle-même est criminalisée, ou alors associée à une pathologie à soigner par une dose accrue de kémalisme et la torture. La fondation d’un Institut kurde à Paris, rendue possib…

Ensemble Yahyazadeh

Image
L'Ensemble Yahyazadeh donne un concert le 22 février à l'auditorium du musée Guimet. Au programme :

Musique du Mazanderan
Avec Ahmad Yahyazadeh (santour, daf), Javid Yahyazadeh (ney, chant), Abbas Yahyazadeh (tombak), Pouya Khoshravesh (kamanche, chant), Nima Khoshravesh (setar, chant), Mani Khoshravesh (ney) et Javad Salkhordeh (tombak, setar).


"Ahmad Yahyazadeh est né en 1979 dans le Mazandaran, au nord de l'Iran. Cette région, connue pour ses vastes espaces de verdure, s'étend entre les montagnes, les forêts et la mer Caspienne. Différentes ethnies comme les Turcs, les Mongols et les Kurdes côtoient la population originaire de la région. De cette grande diversité culturelle propre au Mazandaran est née une véritable richesse de traditions musicales. Grandissant dans cet environnement musical multi-ethnique, Ahmad Yahyazadeh commence l'apprentissage de la musique à l'âge de 5 ans au sein de sa propre famille, avec ses frères et notamment auprès de son on…

Le Kurdistan d’Irak : une entité en construction

Image

Tourments au "Petit Kurdistan"

Image

Ghada Shbeir : Arabesques orientales

Image
Vendredi 15 février à 20 h 30, Ghada Shbeir donne un récital (dont on va se dépêcher d'oublier le titre remarquable de kitscherie coconne) à l'auditorium de l'Institut du monde arabe à Paris :

Ghada Shbeir est spécialiste du chant arabo-andalou et, bien sûr, du chant sacré syriaque, culture d’un peuple chrétien au parler araméen établi d’Iran jusqu’en Syrie et au Liban. Mais elle chante tout aussi magistralement le mouwashah, cet art de douceur élaboré dans l’Andalousie arabe de la fin du xie siècle qui a pris plusieurs formes au fil du temps, aussi bien au Maghreb, où il s’intègre dans la nouba arabo-andalouse, qu’au Moyen-Orient, où il devient un moment intense du tarab, l’extase musicale. De transmission orale, cette culture exigeante est de moins en moins interprétée. Parcourant les scènes du monde, Ghada Shbeir fait revivre de son timbre ample et lumineux ses poésies d’amour courtois, d’enchantements féminins, de cour assidue. La chanteuse-chercheuse restitue aussi …

Intelligence-led policing

Image

L'Étrangère

Image
Mercredi 13 février à 20 h 50 sur ARTE, L'Étrangère, de Feo Aladağ (All., 2010).
Pour protéger son fils de son mari violent, Umay, une jeune femme turque d’origine allemande, quitte Istanbul et retourne vivre dans sa famille à Berlin. Mais les membres de sa famille, prisonniers des valeurs de leur communauté, ne l’accueillent pas comme elle l’espérait. Umay est obligée de fuir à nouveau pour épargner le déshonneur aux siens.

Iran : deux Kurdes, un Azéri menacés d'être exécutés

Image
Amnesty a lancé le 17 janvier un appel pour sauver de l’exécution de deux prisonniers politiques kurdes,  Zanyar et Loghman Moradi, ainsi qu’un azéri de la religion des Yarsans ou Ahl-é Haqq, Yunes Aghayan.
Zanyar at Loghman Moradi sont actuellement détenus à la prison Raja’i Shahr, à Téhéran. Ils ont été arrêtés le 1er août pour Zanyar et le 17 octobre pour son cousin Loghman, à Mariwan, province du Kurdistan. Détenus pendant 9 mois, sans accusation, par le ministère des Renseignements, ils ont été transférés de plusieurs centres de détention, sans jamais voir un avocat. Ils ont finalement atterri à la prison d’Evin, à Téhéran, section 209 (sous contrôle des Renseignements).




En novembre 2009, la chaîne PRess TV, une chaîne officielle iranienne de langue anglaise,  annonçait finlement que quatre "terroristes" liés au gouvernement britannique avaient été arrêtés à Mariwan : Plusieurs religieux kurdes occupant des fonctions religieuses officielles au Kurdistan, mais sans être de…