Articles

Affichage des articles du décembre, 2012

Najm Akthîr, princesse kurde ayyoubide

Image
Quant à Charaf El-Dîn, il avait ordonné que sa nouvelle concubine fût prête à le recevoir le soir-même ; il était en effet très porté sur les femmes, et ne se tenait plus d'impatience. Ainsi donc, à l'heure dite, la jeune personne l'attendait dans un appartement d'étage, dûment parée et pomponnée, semblable à un trésor dont on aurait percé le chiffre.Or, Charaf El Dîn avait une épouse, nommée Najm Akthîr ; c'était une princesse de haut lignage, qui appartenait comme lui au clan des Kurdes ayyoubides. Ce soir-là, elle s'était rendue dans l'appartement de la nouvelle venue, et, dissimulée derrière une tenture, l'épiait sans qu'elle s'en rende compte. C'est ainsi qu'elle la vit sortir de l'échancrure de son corsage une mystérieuse fiole, et en verser le contenu dans une coup destinée à Charaf El Dîn. Prise de soupçons, elle attendit l'arrivée de son mari ; quand celui-ci fut entré dans la pièce et confortablement installé auprès de …

Lalesh

Quelques semaines après avoir quitté Hisn Kayfâ, ils arrivèrent à Lâlish. Les Kurdes les firent descendre de cheval. Par respect pour les lieux, aucun homme, femme, enfant ni même eunuque ne pouvait avancer autrement qu’en piéton sur la terre que le défunt ‘Adî ibn Musâfir, le saint fondateur du sanctuaire, avait foulé de son vivant. Lâlish était un village charmant sous le givre et la neige qui couvraient encore le toit de ses maisons. Des habitants en déblayaient quelques-uns, à grands coups de pelle. Ils les saluaient à leur passage, répondant au sourire de Sibylle avec une timidité radieuse. Des enfants se tortillaient et se pressaient les uns contre les autres, comme une nichée de poussins, yeux baissés et chuchotant. Ils levaient parfois la tête, enhardis par les mots de kurde qu’elle leur adressait. Certains avaient les yeux d’une étrange couleur, d’un vert plus singulier encore que les siens ou ceux de Shihâb al-Dîn, teinte indécise entre le gris et l’ocre, comme les eaux d…

Dengbêj Mamê Kulê

Image
Hesenê Mala Musa Ricik, Dersim, 1974

Père Paolo Dall'Oglio, de Mar Moussa à Deir Maryam Al-Adhra

Image
À lire sur BabelMed, un portrait-entretien du père Paolo Dall'Oglio, d'Amélie Duhamel :

“Demandez-moi comment il se fait que je sois devenu, moi, religieux chrétien, italien de surcroît, un emblème de la révolution syrienne ? – Mon père ! C'est moi qui conduis l'entretien, pas vous.” La rencontre au café Paris-London en septembre 2012 avec Paolo Dall'Oglio, 58 ans, fondateur du monastère de Mar Moussa (Syrie), chassé du pays en juin 2012 par le régime, démarrait fort… La suite…

Salons de Bagdad

Image
Vendredi 28 décembre à 15 h 00 : André Miquel pour ses Entretiens de Bagdad (Bayard). Cultures d'Islam, A. Meddeb.
André Miquel a mis tout son savoir et toute son expérience au service d'un livre original, très accessible et vivant, qui met en scène une série de dialogues entre le calife Ma'mûn (qui régna de 813 à 833) à Bagdad et une série d'interlocuteurs sur des sujets aussi divers et brûlants que les différences entre les religions, la sexualité et les plaisirs, l'éducation, l'exercice du pouvoir, la guerre, la lecture des textes sacrés... Cette histoire est sans doute aussi "notre histoire", nous confie A. Miquel. Ces entretiens imaginaires ont la force de l'érudition de leur auteur. Tout est vrai, inspiré de la littérature et des débats de l'époque. Toujours fidèles à l'image que Ma'mûn a laissée de lui et de sa politique. On assiste avec passion à ces entretiens animés en découvrant une culture ouverte au monde extérieur, aux é…

Yasemin et les légendes kurdes de Çorsin

À lire sur Yol : Elle vient d’envoyer son manuscrit à la maison d’édition kurde Avesta. Un travail d’écriture qui lui a pris des années. Mais Yasemin ne voulait pas que les légendes  qu’un de ses oncles racontait et que tous écoutaient avec avidité quand elle était enfant dans son village de Çorsîn  (un village kurde du lac de Van dont le vrai nom - je ne connais pas son nom turquifié -  révèle l’origine arménienne) disparaissent avec sa génération. Personne ne raconte plus ces légendes. La télévision a  fait taire les conteurs.… La suite.

Chants sacrés d'Arménie et liturgie byzantine

Mercredi 26 décembre à 22 h 32 sur France Musique : Armenian Voices à la Cité de de la Musique ; Couleurs du Monde, F. Degeorges.

Imyamar Hasanov : Lachin

Image

Yalda 2012

Image
De la branche du droit cyprès le Rossignol patient, à nouveau jeta ce cri : "Loin du visage de la Rose le mauvais œil !"  Rose, puisque Tu es reine en beauté, sois reconnaissante : ne sois pas hautaine avec les Rossignols perdus d'amour fou.  De Ton Absence je ne me plaindrais pas : tant que manquera l'Absence, il n'y aura saveur de présence.  Si les autres jouissent heureux d'une belle vie de gaieté, pour nous, le chagrin pour le Bien-Aimé est ferment de joie.  Si l'ascète espère rejoindre houris et châteaux paradisiaques, pour nous, la Taverne est palais, le Compagnon houri.  Bois au son de la harpe, ne te chagrine pas, et si quelqu'un te dit de ne pas boire de vin, réponds : "Dieu est celui qui pardonne !"  Hâfez, qu'as-tu à te plaindre du chagrin de la Séparation ? Dans l'éloignement est l'union, dans la ténèbre la lumière !

Ottomans contre chrétiens

Vendredi 21 décembre sur la chaîne Histoire :

1. Les Bâtisseurs de l'Empire à 20 h 36.
2. Les Maîtres de la Méditerranée à 21 h 30.
3. Le choc des civilisations  à 22 h 25.


La Sorbonne, Abu Dhabi

Image
Vendredi 21 décembre à 15 h : Le détour par l’histoire propose une démarche légitimant la création de la Sorbonne à Abû Dhabi. Avec les médiévistes Michel Sot et Dominique Barthélémy, qui ont dirigé L'Islam au carrefour des civilisations médiévales (P.U., Paris Sorbonne).
Vu des Émirats arabes unis, et plus largement de la péninsule Arabique, le monde prend une configuration différente de celle qui est familière aux historiens de l'Occident, fût-il méditerranéen. Tout le monde romain antique y compris sa partie orientale devenue l'Empire byzantin, est à l'Occident. L'Orient tout proche, c'est l'Inde ; plus lointain, c'est la Chine, voire le Japon. Or c'est en Arabie qu'est apparu l'Islam au début du VIIe siècle, et son expansion à la rencontre des grandes cultures du monde a été le phénomène majeur de l'histoire du Moyen Âge. Ce livre aborde les chocs et premiers échanges, au moment de la conquête musulmane et dans les siècles qui ont im…

Elle joue

Image
Deux femmes parlent. Elles sont toutes deux iraniennes. L’une a grandi dans l’Iran du Shah, l’autre, née après la Révolution de 1979 n’a connu que le régime islamique. Ce livre est leur histoire : à deux regards et à deux voix. La plus jeune, Sheyda, est comédienne. Elle raconte son enfance, comment elle est devenue, très tôt, une vedette. Elle raconte sa vie étrange, sa gloire, ses démêlés avec la censure, son exil enfin. Quant à la femme qui écrit, Nahal, installée à Paris depuis trente ans, elle se rappelle l’Iran de sa jeunesse où elle plongeait dans la piscine de son lycée en bikini, où elle pouvait se promener sans foulard et en minijupe. Les deux femmes, miroir l’une de l’autre, apportent chacune des réponses aux questions qu’elles se posent. Qu’est-ce que vivre aujourd’hui, pour une femme, dans un Iran sous régime islamique ? Qu’est-ce qui est permis et ne l’est pas ? Comment dire les choses sans les dire ? Comment changer de vie ? Comment être une autre ? En un mot : comment …

Les chrétiens d'Orient aujourd'hui

Vendredi 21 décembre à 12 h 05 sur Fréquence Protestante : Avec Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l'Œuvre d'Orient. Midi-Magazine, N. Zanon.

Des grévistes de la faim en garde à vue

Une grève de la faim dont on a moins parlé que celle lancée par le PKK pour Öcalan est celle de l'Association des handicapés du Kurdistan d'Irak, dont le mouvement a été soutenu et relayé par la Fédération des organisations de la société civile de Souleimanieh et par WADI, l'ONG kurde en pointe pour la lutte contre l'excision.
Cette association de handicapés, qui aurait 3000 membres,  a lancé une campagne il y a 29 jours, à la fois pour alerter l'opinion sur le peu de moyens que le GRK donne aux handicapés et pour présenter au gouvernement une liste de demandes, concernant leurs conditions de vie, leurs revenus, leur accès à l'emploi. 
Les meneurs de la campagne dénonce l'insuffisance des aides financières qu'ils reçoivent pour 'vivre décemment'.
Autre problème posé, celui des personnes vivant dans les régions kurdes dont le rattachement à la Région est réclamé par le GRK : pour le moment, personne ne touche une quelconque allocation, ni des Ku…

Jalal Talabani, le combattant des montagnes kurdes devenu président de l’Irak

Nécrologie un peu en avance, mais bon… On m'a appelée dans l'urgence.



Hospitalisé à Bagdad à la suite d’une attaque cérébrale, le président irakien Jalal Talabani est l’une des grandes figures du nationalisme kurde. Considéré comme un négociateur influent, il tente d'apaiser les tensions dans le pays… La suite sur France 24.

Jalal Talabani transporté d'urgence à l'hôpital

Le président de l'Irak a été hospitalisé 'pour des soins en urgence' hier soir, peut-être pour une attaque cérébrale). Son porte-parole a indiqué que la crise entre le Premier Ministre irakien et le Gouvernement régional l'avait amené à se dépenser beaucoup sur un terrain diplomatique.
Cela fait déjà quelques années que Jalal Talabani, âgé de 80 ans, est régulièrement hospitalisé. L'été dernier, il avait été traité 3 mois en Allemagne avant de revenir en Irak, le 17 septembre.
L'âge du président et sa mauvaise santé posent le problème de sa succession, d'abord à la présidence irakienne. : Si, au début du nouveau régime, placer un Kurde à la présidence irakienne était un moyen de temporiser les intimités entre sunnites et chiites arabes, aujourd'hui que les relations des Kurdes avec Maliki sont de plus en plus détestables et qu'on assiste plutôt à un rapprochement entre sunnites arabes et les Kurdes, il n'est pas dit que les cercles proches du P…

Hisn Kayfâ

Sibylle regardait la ville avec éblouissement. Yahya lui avait déjà dit que c’était la plus belle de Djazîrah, bien plus belle qu’Amide. Elle devait avouer que les sombres et sévères murs de la Noire ne pouvaient rivaliser en grâce et en beauté avec cette citadelle sans remparts, dont la seule puissance et défense venait de la montagne avec qui elle faisait corps, de cette vallée du Tigre qu’elle dominait, du promontoire rocheux qui faisait face à celui sur lequel ils se tenaient. Sous la neige fine, les palais, l’hippodrome, les mosquées et, plus bas, d’autres minarets et les faubourgs, les bazars et le port, tout cela scintillait d’une lueur d’argent, dont la source venait peut-être du ciel, pourtant floconneux, ou bien du fleuve, traversé par cet immense pont qui jetait ses cinq arches d’une rive à l’autre, coupé en son centre par une passerelle de bois, amovible en cas d’attaque. Si la teinte claire des pierres lui rappelait sa Syrie natale, les lignes des bâtiments étaient plus …

Deux attentats simultanés visent les Yézidis et les Shabaks

Tôt ce matin, une voiture piégée a explosé près d'une tente qui avait été dressée hier pour une noce yézidie , dans le district de Tell Kaif (Mossoul) selon une source émanant des forces de sécurité de Mossoul. Heureusement, l'explosion n'a fait aucune victime. Une autre voiture suspecte est recherchée par les Asayish.
Dans le même temps, un autre attentat à la voiture piégée a, par contre, fait 5 victimes et 10 blessés, cette fois des Shabaks, toujours à Mossoul, dans la ville de Khazna.
Les Yézidis et les Shabaks qui vivent en-dehors du Gouvernement régional kurde, sont doublement visés par des attaques islamistes, à la fois comme Kurdes et comme minorités religieuses. Habitant principalement dans les régions de Sindjar et du nord de Mossoul, ils demandent leur rattachement au Kurdistan d'Irak.
Source ShafaaqNews.

"Ma seule faute est d'être kurde. Ils me pendent pour cela."

Trois prisonniers politiques kurdes ont été pendus il y a deux jours à la prison d'Urmia. Le père de l'un d'eux, Gafur Mirza avait été exécuté de la même façon l'année dernière. Les dernières paroles de Gafur Mirza furent : "Ma seule faute est d'être kurde. Ils me pendent pour cela."
Les pendaisons ne sont pas rares dans cette prison. Le mois dernier, deux autres détenus avaient été exécutés alors qu'ils purgeaient le dernier mois d'une peine de 3 ans pour possession de drogue. On est sans nouvelles de cinq autres Kurdes qui étaient détenus aussi à Urmia mais ont été transférés en un lieu  inconnu. 
Source Kurdish Rights.


Maliki futur président du Kurdistan ?

Image
Selon NRT-TV, Maliki aurait déclaré que s'il se présentait à des élections au Kurdistan, il remporterait plus de voix à Erbil que Barzani (on ne sait pourquoi il n'oserait pas à Duhok). 
Ce dernier aurait répliqué que, décidément, le Premier Ministre irakien vivait dans son monde à lui et que ses plus gros plantages en politique venait sûrement de ce qu'il se fiait un peu trop aux rapports de conseillers encore moins au fait des réalités.
Il faut pourtant vivement encourager Nouri Maliki à mener à bien son projet. Pour une fois qu'on aurait un peu de suspens dans les élections kurdes, tss…

Amide la Noire

La ville baignait dans une bruine froide, avec un ciel gris et bas qui incitait peu à la promenade. Mais les souks, autour de la mosquée, étaient animés, en ce mois de Jeûne, chacun se pressant pour les victuailles du soir et les cadeaux de réception. Cependant, beaucoup de chrétiens, Arméniens, Syriens ou Grecs se restauraient sans gêne, se pressant dans les échoppes où l’on buvait même du vin au grand jour, et beaucoup de femmes allaient le visage découvert, ce qui changeait d’Alep la prude. Sibylle aurait pu se croire à Antioche. Les Arabes et les Kurdes étaient légèrement vêtus, tout comme eux, malgré le vent vif, alors que les Arméniens portaient déjà de longs manteaux bordés de fourrure. Mais tous soufflaient dans leurs doigts en détaillant les sacs de cardamome et de cannelle, les raisins secs de Herât et les poissons séchés du Khwârizm. Clients et marchands s’interpellaient en quatre langues et concluaient leurs affaires par des gestes plus éloquents que tout idiome. De temps …

Cejna Eizi

Depuis cette nuit et jusqu'à vendredi, les yézidis ont entamé leur grand jeûne de trois jours, l'Eizi, qui marquent la venue des jours les plus courts de l'année. Les cérémonies ont lieu, au Kurdistan d'Irak, dans la vallée des tombes, à près de 50 km de Duhok, où, le jour qui précède les trois jours de jeûne (qui ont lieu de l'aube au coucher du soleil, comme pour le ramadan, et comme le jeûne des chrétiens qui, sur trois jours, mais un peu plus tard dans l'hiver, commémorent la pénitence des Ninivites), le plus classiquement possible, chaque famille a sacrifié une génisse, un mouton ou une poule selon ses moyens et cette viande servira de plat principal pour la rupture du jeûne. Le sens de la fête rejoint celui de la rupture du jeûne de Ramadan et de Noël pour les chrétiens : réceptions, cadeaux, dépenses d'argent et de nourriture, vœux pour la paix, etc.
Pour en savoir plus sur les Yézidis (en anglais).

Seîd Axa Cizrawî

Image
On avait déjà parlé, ici, de ce Seîd Axa, ou Seîdê Hemo, en émettant la supposition que le Saïd Al-Kurdî enregistré par EMI, en Irak, entre les deux guerres, devait être ce chanteur de Cizîr (et donc aussi appelé Seîd Cizrawî) qui se produisit souvent pour les programmes de radio Bagdad, comme tant de ses compatriotes interdits en Turquie, puisque, en toute logique, les Kurdes eux-mêmes ne devaient pas l'appeler Al-Kurdî. Mais il me manquait d'autres enregistrements, bien estampillés Seîd Axa, pour en avoir confirmation. C'est chose faite, et c'est bien la même voix.









La Caravane des poésies et des chansons s'en est allée

Image
Le 18 novembre 2012, Shokrollah Baban, poète, écrivain, homme de radio, mythologiste, lexicographe kurde est mort à l’âge de 89 ans après avoir souffert des années de la maladie d’Alzheimer.
Né dans une grande famille princière de Sine (Sanadjadj, prov. du Kurdistan), Shokrollah Baban ne reprend pas l’héritage familiial et d’après son fils a même vendu une partie de ses biens pour étudier à Téhéran en 1952. En 1958, il devient producteur des programmes kurdes à la radio de Téhéran et, plus tard, en 1963, à Radio Kermanshah et pour toute la province d’Azerbaïdjan occidental, avant d’être directeur général de Radio Sanandadj. Mais c’était aussi un auteur et un intellectuel actif de la culture et de la langue kurde, à la fois poète, auteur, dramaturge et traducteur, et ce pendant plus de trente ans. Ses œuvres traitent de musique, de poésie, des formes artistiques et théâtrales, de critique esthétique, de réflexions philosophiques et mystiques.
Selon Kamangar Mohammad, une de ces compagnon…

Transe soufie de Damas

Image
Ce soir et demain, l'ensemble Al-Kindi en concert les 11 et 12 décembre (19 h 30) à Paris, Cabaret sauvage, 211, avenue Jean-Jaurès. Paris 19e. 
Tél. : 01-42-09-03-09 - 30 euros. 
À Brest, le 15 décembre (18 heures), Le Quartz, dans le cadre du festival No Border.
Détails, lieux et programmation ici.

Le Père Paolo Dall’Oglio s'installe au Kurdistan

Décidément, tous les chrétiens du Moyen Orient vont finir par camper au GRK en attendant que ça se calme, dans le monde arabe…

À lire, sur Chrétienté-Infos :

Accueil du Père Dall’Oglio, SJ, au sein de la communauté monastique de Souleymanié, au Kurdistan irakien
Le Père Paolo Dall’Oglio SJ, fondateur de la communauté monastique de Deir Mar Musa, après son expulsion de Syrie, a été accueilli au sein de la nouvelle fondation monastique de Deir Maryam el Adhra, existant depuis quelques mois seulement à Souleymanié, au Kurdistan irakien. L’Archevêque chaldéen de Kirkuk, S. Exc. Mgr Louis Sako, a donné son accord à l’entrée du jésuite islamologue au sein de la communauté monastique qui se trouve dans une église de la seconde moitié du XIX° siècle dédiée à la Très Sainte Vierge Marie sise dans le quartier historique de Sabunkaran, connu comme le « quartier des fabricants de savon ».

S'il a fallu "l'accord" de l'évêque de Kirkouk pour cette installation, c'est que l&…

Exposition : Kurdes du Khorassan

Image
Samedi 15 décembre à 16 heures, vernissage de l'exposition

Kurdes du Khorassan
photographies de Shahla Kashani
Institut kurde de Paris, 106 rue La Fayette, 75010, Paris. Mº Poissonnière.

Concert : Issa, so bouzouk

Image
Vendredi 14 décembre à 20 h 45, concert de
Issa accompagné de Manuel DELGADO(guitare flamenca, arrangements) Emek EVCI(contrebasse, arrangements) Elie MAALOUF(piano, arrangements) Youssef ZAYED(percussions) au LE COMPTOIR (Halle Roublot) 95 rue Roublot, 94120, Fontenay-sous-Bois
Grand bonheur de retrouver Issa, issu d'une famille kurde installée au Liban, son enfance est bercée des soirées poético-musicales des musiciens kurdes de passage accueillis dans sa famille. De ce bonheur de l'enfance, il développe une insatiable curiosité pour la musique kurde et passera plusieurs années à explorer ses archives sonores familiales et celles de l'institut kurde de Paris. La musique d'Issa est un voyage passionnant, reliée aux sources et ouverte sur le monde d'aujourd'hui, résonnance des montagnes kurdes portées par son extraordinaire « son » de bouzouk, rencontre avec d'autres formes musicales sublimant les traditions pour créer des nouvelles voies. Les musiciens dont s&#…

Parution : Le Bilād al-Šām face aux mondes extérieurs. La perception de l’Autre et la représentation du Souverain

Image
Pendant plusieurs siècles, le Bilād al-Šām fut le théâtre de nombreuses expéditions militaires qui provoquèrent de profonds changements dans l’équilibre géopolitique de la région. À partir de la fin du XIe siècle, il fut confronté à deux types d’assaillants : les croisés, qui s’emparèrent de Jérusalem en 1099, puis les Mongols d’Iran qui envahirent la Syrie en 1260. Pendant toute cette période, le pouvoir politique et les populations autochtones furent en présence d’un « Autre » dans toute son altérité : religieuse, culturelle et linguistique. Historiens et littéraires, les auteurs des contributions rassemblées ici proposent une lecture croisée sur la perception de l’Autre — qu’il s’agisse d’un individu ou d’un groupe ethnique ou religieux.

Denise Aigle (dir).


SommaireAvant-propos (Denise Aigle)
9Introduction (Denise Aigle), Les pays du Levant au carrefour des systèmes de représentation. Perspectives d’Orient et d’Occident
11 La fabrique des héros ou la perception du souverainAbbès Zouac…

Esprit d'Arménie : Hommage à l'Arménie

Image
L'Arménie est une des plus anciennes civilisations chrétiennes de l'orient, qui a survécu miraculeusement à une histoire convulsive et particulièrement tragique. Depuis sa fondation, elle se situe politiquement et géographiquement au milieu d'autres grandes cultures imprégnées par des croyances orientales et par la pensée musulmane et a vécu une histoire très douloureuse, ponctuée par des guerres et des massacres extrêmes, qui ont causé la disparition de plus de la moitié de sa population, l'exil de beaucoup d'autres et la perte de grandes parties de son territoire. Malgré cela elle a su conserver l'essence de ses particularités nationales tout au long des siècles, comme le prouve surtout la création de son propre alphabet (en 405 par le moine Mesrop Machtots) et comme le montre aussi son riche patrimoine architectural, éparpillé aujourd'hui, même en dehors de ses territoires actuels. Bien que ce patrimoine tangible en soit un des témoignages les plus frap…

« Dijla » contre « Hemrin » : Kurdes et Irakiens prêts à une guerre civile

Image
À peine le conflit sur les hydrocarbures mis en sourdine, c’est à nouveau au sujet des régions kurdes séparées du Gouvernement Régional du Kurdistan, dont le statut aurait dû être réglé par référendum en 2007, qu’un bras-de-fer a été de nouveau entamé entre Erbil et Bagdad. Début novembre, les autorités de la Région du Kurdistan ont protesté contre la venue d’Abdulamir Zaidi, commandant des forces armées irakiennes Dijla, à Qaratepe, un district dont les Peshmergas kurdes assurent la sécurité. Leurs protestations ont été relayées par des membres du Parlement irakien, et notamment par Shwan Taha, de la Commission Sécurité au Parlement, qui y voient une « violation de la Constitution irakienne. La sécurité de chaque région est sous la responsabilité des Conseils provinciaux et les mouvements des forces Dijla déstabiliseront la sécurité de cette région et en bouleverseront la réalité politique. » L’été dernier, le Premier Ministre Nuri Maliki a en effet décidé d’unifier les forces du minis…