Articles

Affichage des articles du avril, 2011

SYRIE : LA RÉVOLTE GAGNE LES VILLES KURDES

Alors que jusqu’ici, les Kurdes avaient observé un retrait relatif par rapport à l’agitation des Arabes syriens, des manifestations ont commencé, en début de mois, dans les régions kurdes du nord. Radif Mustapha, le président du comité kurde pour les droits de l'Homme, a déclaré à l’AFP, le 1er avril : « plusieurs centaines de personnes ont défilé pacifiquement dans les rues, après la prière de vendredi à Qamishli et Amouda en scandant : « nous ne voulons pas seulement la nationalité mais aussi la liberté » et « Dieu, la Syrie et la liberté. À Hassaké, 150 à 200 personnes ont manifesté avec les mêmes mots d'ordre, avant d'être dispersées par les forces de sécurité. C'est la première fois depuis le début de la contestation que des manifestations ont lieu dans cette région à majorité kurde. »
Les autorités syriennes avaient cependant semblé désireuses d’éviter ce « ralliement » des Kurdes aux contestations de Damas, de Deraa et de Lattaquié : le 21 mars avait vu, pour l…

"ana-l- Haqq"

Si tu parviens à te connaître totalement, si tu peux affronter honnêtement et durement à la fois tes côtés sombres et tes côtés lumineux, tu arriveras à une forme suprême de conscience. Quand une personne se connaît, elle connaît Dieu.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

TURQUIE : SEPT CANDIDATS KURDES INTERDITS D’ELECTIONS PUIS RÉINTÉGRÉS

Le 18 avril, le Haut Conseil électoral (YSK) a déclaré inéligibles sept candidats soutenus par le parti pro-kurde (Parti pour la paix et la démocratie, BDP) pour les législatives qui auront lieu le 12 juin en Turquie. Le Haut Conseil a motivé son interdiction en arguant du « manque de documents officiels requis pour participer aux élections » et des condamnations de plusieurs candidats pour « activités terroristes ou liens avec le PKK ».
Parmi les sept politiciens écartés, figurent deux députés et Leyla Zana, élue députée en 1991, qui avait bravé l'interdiction de parler le kurde en s'exprimant dans la langue de son peuple lors de sa prestation de serment au Parlement, ce qui lui avait valu de passer dix ans en prison, de 1994 à 2004. «C'est un grave coup porté contre la démocratie, déjà faible», a immédiatement dénoncé Selahattin Demirtas, coprésident du BDP. L'éviction des représentants kurdes pourrait conduire à un boycott des élections. » Mais Selattin Demirtas a …

"le diable est dans nos cœurs"

Tout l'univers est contenu dans un seul être humain : toi. Tout ce que tu vois autour de toi, y compris les choses que tu n'aimes guère, y compris les gens que tu méprises ou détestes, est présent en toi à divers degrés. Ne cherche pas non plus Sheïtan hors de toi. Le diable n'est pas une force extraordinaire qui t'attaque du dehors. C'est une voix ordinaire en toi.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Duhok-Manguish-Duhok

Image
Nous partons pour Duhok, au lycée où je peux profiter enfin d'Internet, poster sur Amedî, répondre aux mails. Je bavarde avec des professeurs.

À 14 h, fin des cours, On va déjeuner chez les neveux de Monseigneur, et puis Manguish où il va porter ses condoléances à une famille. Moi, il me largue devant le couvent de religieuses, où il y a "une Française de Sarcelles là-bas. Et ensuite, allez visiter l'église, et je viendrai ensuite venir ici les saluer." Sauf que la porte du couvent ne s'ouvre pas. Donc je laisse un mot disant que je vais à l'église puisque personne ne répond. 

À l'église, qui est très jolie, c'est la sortie des vêpres. Je débarque tranquille dans leur cour, nez en l'air et appareil photo en main, en saluant en kurde. Les femmes, qui sont très contentes que je salue en kurde, appellent alors le prêtre/diacre?, un beau type de montagnard chenu, grand et robuste, le teint basané, un peu cuivré, comme Rabban, et les yeux bleus aussi. …

miroir terni

La seule vraie crasse est celle qui emplit nos cœurs. Les autres se lavent. Il n'y a qu'une chose qu'on ne peut laver à l'eau pure : les taches de la haine et du fanatisme qui contaminent notre âme. On peut tenter de purifier son corps par l'abstinence, mais seul l'amour purifiera le cœur.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

miroir dépoli

Il est si facile d'aimer le Dieu parfait, sans tache et infaillible qu'Il est. Il est beaucoup plus difficile d'aimer nos frères humains avec leurs imperfections et leurs défauts. Sans aimer les créations de Dieu, on ne peut sincèrement aimer Dieu.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

polissage

Dieu s'occupe d'achever ton travail, intérieurement et extérieurement. Il est entièrement absorbé par toi. Chaque être humain est une œuvre en devenir qui, lentement mais inexorablement, progresse vers la perfection. Chacun de nous est une œuvre d'art incomplète qui s'efforce de s'achever.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Komané-Araden- Bede Resh

Image
vCe matin, messe et scène du bon larron : Le larron essaie, le deuxième jour de Pâques, d'entrer au paradis et l'Ange huissier lui barre la route avec un gros bâton. C'est une vraie comedia dell arte. À Komané, le larron prend parfois le bâton et distribue des coups de gourdin sur les têtes des fidèles. Éclat de rire général, sauf pour ceux qui écopent. Quand ça tombe sur certains, peut-être plus respectables en temps ordinaire, ça rit plus fort : ainsi une vieille qui en prend trois fois de suite et grommèle, peut-être un notable ou deux, et un qui râle en désignant d'autres têtes à atteindre et, du coup, s'en prenant plus que les autres, se lève et part, écœuré...


Ici à Araden, le Larron fait son Bouffon et les coups de bâton sont plus rares.
Bref l'Ange et le Larron chantent leur partie respective, le Larron plaidant sa cause et à la fin, la Croix arrive sur scène et le Larron, sauvé par elle, peut entrer, sous les applaudissements.



Ensuite la fête de saint Ge…

lâcher prise

Ne tente pas de résister aux changements qui s'imposent à toi. Au contraire, laisse la vie continuer en toi. Et ne t'inquiète pas que ta vie soit sens dessus dessous. Comment sais-tu que le sens auquel tu es habitué est meilleur que celui à venir ?"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Komané

Image
Temps toujours épouvantable, orage et pluie. À croire que j'amène toujours ça à Komané.

Recette du thon de Carême à la Komané,  qui consiste à ouvrir 2 boites de thon à l'huile (une chacun), à en presser le couvercle au-dessus de la poubelle pour en sortir le maximum d'huile, et à faire chauffer directement la boite sur le gaz, à la scout, en y ajoutant du jus de citron. C'est très bon.





Pâques. Le Christ est ressuscité, me dit Rabban. Good news. Moi, j'étais un peu morte de fatigue avec sa messe de 5 h, c'est-à-dire que réveillée à 3h 18, ça ne servait pas à grand-chose de me rendormir. J'attends donc sous les couvertures le signal du tocsin de de 4 h, enfin la cloche, qui a sonné à 4 h 30. Me suis habillée de ce que je trouvais sous la main, enfile des sandales et hop, je descends.

La veille, à 17 h, le Matran était parti pour ses trois messes de nuit, sur des routes que l'orage avait laissées dans un état épouvantable. Il n'y a que lui pour tent…

faux gourous

Il y a plus de faux gourous et de faux maîtres dans le monde que d'étoiles dans l'univers. Ne confonds pas les gens animés d'un désir de pouvoir et égocentristes avec de vrais mentors. Un maître spirituel authentique n'attirera pas l'attention sur lui ou sur elle, et n'attendra de toi ni obéissance absolue ni admiration inconditionnelle, mais t'aidera à apprécier et à admirer ton moi intérieur. Les vrais mentors sont aussi transparents que le verre. Ils laissent la Lumière de Dieu les traverser."Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

métamorphose

La quête de l'Amour nous change. Tous ceux qui sont partis à la recherche de l'Amour ont mûri en chemin. Dès l'instant où vous commencez à chercher l'Amour, vous commencez à changer intérieurement et extérieurement."Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

DErbil - Duhok- Komané

Image
Le matin, j'ouvre un œil à 8 h. Très relax. Dans la nuit, gros orage et aujourd'hui, temps gris. Comme c'est un vendredi, Erbil est quasi désert, en plus du vent de poussière.
Je descends et constate que maintenant, le Shereen Palas ne fait plus de petit-déjeuner. Il va falloir songer à changer de crèmerie. Je me fais donner de l'eau chaude, pour un nescafé, grignote les amandes que j'avais encore en poche et décide de décamper. Bien sûr, les 2 garçons restés à garder l'hôtel ne sont pas très dégourdis, et à mes questions sur un taxi pour Duhok, on m'indique vaguement, sur la droite, un garaj. Bof. Il suffit de marcher dans les rues d'Erbil pour que tout se débloque. Je n'avais pas fait trois pas en tirant la valise dans la poussière pour qu'un taxi klaxonne. Je vais vers lui et lui explique que je cherche un taxi pour Duhok, par exemple un garaj. Il opine, et me prend. Puis dès qu'on roule, me dit qu'au garaj, c'est le système des d…

la voie du potier

Les sages-femmes savant que lorsqu'il n'y a pas de douleur, la voie ne peut être ouverte pour le bébé et la mère ne peut donner naissance. De même, pour qu'un nouveau Soi naisse, les difficultés sont nécessaires.Comme l'argile doit subir une chaleur intense pour durcir, l'amour ne peut être perfectionné que dans la douleur."Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Erbil

Image
Le Shereen Palas, comme il y a deux ans. Aujourd'hui, temps gris et doux, brume ou poussiere.

derviche

Est, Ouest, Sud ou Nord, il n'y a pas de différence. Peu importe votre destination, assurez-vous seulement de faire de chaque voyage un voyage intérieur. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourrez le monde entier et au-delà.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

radio : ney, chretiens d' irak et du kurdistan

Dimanche 24 avril à 6h 10 et 22h 10 sur France Culture : La flûte de la séparation, avec Kudsi Erguner. Cultures d'islam. A. Meddeb.
à 15h00 sur France Culture : Chrétiens d'Irak. Avec Agnès Ide (Institut assyro-chaldéen-syriaque ; Ephrem-Isa Yousif. Reportages d'E. Bouvier à Bagdad, Mossoul, et au Kurdistan. Tout un monde, M.H Fraissié.

"Patience, mon cœur…"

La patience, ce n'est pas endurer passivement. C'est voir assez loin pour avoir confiance en l'aboutissement d'un processus. L'impatience signifie une courte vue, qui ne permet pas d'envisager l'issue. Ceux qui aiment Dieu n'épuisent jamais leur patience, car ils savent qu'il faut du temps pour que le croissant de lune devienne lune pleine.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

les faubourgs du désespoir

Quoi qu'il arrive dans ta vie, si troublant que tout te semble, n'entre pas dans les faubourgs du désespoir. Même quand toutes les portes restent fermées, Dieu t'ouvrira une nouvelle vie. Sois reconnaissant ! Il est facile d'être reconnaissant quand tout va bien. Un soufi est reconnaissant non pas pour ce qu'on lui a donné, mais aussi pour ce qu'on lui a refusé.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Calligraphie inspirée

Image
Du 25 avril au 6 mai 2001 exposition de Newzad Menaf :

Calligraphie inspirée
Vernissage le samedi 23 avril à 16 h, à l'Institut kurde de Paris, 106 rue Lafayette, Paris 10º.

Site de Newzad Menaf.

l'autre côté du miroir

L'esseulement et la solitude sont deux choses différentes. Quand on est esseulé, il est facile de croire qu'on est sur la bonne voie. La solitude est meilleure pour nous, car elle signifie être seul sans se sentir esseulé. Mais en fin de compte, le mieux est de trouver une personne, la personne qui sera votre miroir. N'oubliez pas que ce n'est que dans le cœur d'une autre personne qu'on peut réellement se trouver et trouver la présence de Dieu en soi.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

"contrée énorme où tout se tait"

La plupart des problèmes du monde viennent d'erreurs linguistiques et de simples incompréhensions. Ne prenez jamais les mots dans leur sens premier. Quand vous entrez dans les zones de l'amour, le langage tel que nous le connaissons devient obsolète. Ce qui ne peut être dit avec des mots, ne peut être compris qu'à travers le silence.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Namdar Qeredaxi

Image

Plonge !

L'intellect relie les gens par des nœuds et ne risque rien, mais l'amour dissout tous les enchevêtrements et risque tout. L'intellect est toujours précautionneux et conseille : "Méfie toi de trop d'extase !" Alors que l'amour dit : "Oh, peu importe ! Plonge !"

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Kodja yî ?

Tu peux étudier Dieu à travers toute chose et toute personne dans l'univers parce que Dieu n'est pas confiné dans une mosquée, une synagogue et une église. Mais si tu as encore besoin de savoir précisément où Il réside, il n'y a qu'une place où le chercher : dans le cœur d'un amoureux sincère. 

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

"lis le Coran comme s'il n'avait été écrit que pour ton propre cœur"

Chaque lecteur comprend le saint Coran à un niveau différent, pour aller à la profondeur de sa compréhension. Il y a quatre niveaux de discernement. Le premier est la signification apparente, et c'est celle dont la majorité des gens se contentent. Ensuite, c'est le batini – le niveau intérieur. Le troisième niveau est l'intérieur de l'intérieur.Le quatrième est si profond qu'on ne peut le mettre en mots. Il est donc condamné à rester indescriptible."Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

TV : Aghet, arméniens

TV
Mercredi 20 avril à 20h 40 sur ARTE Doc : Aghet : 1915, le génocide arménien, documentaire d'Eric Friedler, All. 2010.
Jeudi 21 avril à 20h 50 sur Toute l'Histoire : Mon fils sera arménien, documentaire de Hadop Goudsouzian, Can., 2004.

Qui se connaît, connaît son Seigneur

La voie de la vérité est un travail du cœur, pas de la tête. Faites de votre cœur votre premier guide ! Pas votre esprit. Affrontez, dépassez votre nafs avec votre cœur. Connaître votre ego pour conduira à la connaissance de Dieu.

"Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.
in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

Un Irakien en Amérique au XVIIe siècle

Image
Présentation de l'éditeurCe récit de voyage est certainement l'un des plus curieux jamais publiés en langue arabe. Non seulement en raison des informations de première main qu'on y trouve sur la faune et la flore de l'Amérique hispanisée, ou sur le comportement des autorités militaires et religieuses espagnoles, ruais surtout parce qu'on ne cesse de se demander en le lisant comment l'auteur, un ecclésiastique irakien appartenant à la très modeste communauté catholique chaldéenne, a pu obtenir de la reine d'Espagne toutes les facilités nécessaires pour sillonner l'immense contrée qu'il nous décrit. Il faut dire qu'en plus de son grand zèle catholique, cet admirateur de l'oeuvre de la Sainte Inquisition était polyglotte, très habile et doté d'un tempérament aventureux. Parti de Bagdad en 1668, Mawsilî va passer sept années en Europe entre Rome, Paris et Madrid, et ce n'est que le 12 février 1675 qu'il s'embarque pour l'Amér…

L'usage du monde : Les Kurdes de Mahabad

Image
Route de Mahabad
Aucun brigand ; mais à plusieurs reprises, des groupes de six ou sept personnes pleines d'espoir nous arrêtèrent. Dans l'esprit des Kurdes, tout ce qui possède un moteur et quatre roues, c'est nécessairement l'autobus, et ils s'emploient à monter dedans. On a beau leur expliquer que le moteur est trop faible, que les ressorts vont casser… ils se récrient, vous claquent dans le dos, s'installent avec leurs paquets sur les ailes, les marchepieds, le pare-chocs, pour vous montrer comme ils seront bien, que l'inconfort ne leur pèse pas, qu'il ne s'agit après tout que de cinquante kilomètres… Lorsqu'on les fait descendre – avec ménagement car ils sont tous armés – ils pensent qu'il s'agit de négocier et sortent affablement un toman de leur ceinture. Ils ne pensent ni à la taille, ni à la capacité de la voiture, sorte de bourrique d'acier destinée à porter le plus possible et à mourir sous les coups. Pour nous : un adulte …

Conférence : La langue araméenne, passé, présent et futur

Image

Dieu, tel que nous sommes

La manière dont tu vois Dieu est le reflet direct de celle dont tu te vois. Si Dieu fait surtout venir de la peur et des reproches à l'esprit, cela signifie qu'il y a trop de peur et de culpabilité en nous. Si nous voyons Dieu plein d'amour et de compassion, c'est ainsi que nous sommes. "Les 40 règles de la religion de l'amour" de Shams ed-Din Tabrizi.

in Soufi, mon amour, Elif Shafak.

L'usage du monde : Les Kurdes de Tabriz

Image
Loin au sud, au-delà des roseaux de l'immense lac d'Urmia, les hautes vallées et les crêtes du Kudistan ferment l'horizon. C'est une région magnifique et peu parcourue dont l'armée iranienne contrôle pratiquement tous les accès. Les tribus d'éleveurs qui l'habitent ont dans la ville une réputation de brigandage et de rapines, aussi solide qu'injustifiée. Que les Tabrizi les détestent, n'empêche pas les Kurdes de descendre parfois ici, bardés de cartouches, avec des sourires dévorants pour d'énormes bombances de volaille et de vodka. * Cette même semaine, un Kurde mourut dans la ville sans que sa famille fût là pour l'enterrer. Pas de chance ! Il serait "mal enterré". Entre ces montagnards sunnites et ces citadins sh'ites, il existait une rogne vivace que mille incidents se chargeaient d'alimenter. Mais les Kurdes sont de dangereux bagarreurs et les Tabrizi les craignaient trop pour les attaquer vivants ; ils prenaient mali…

Women without men, de Shirin Neshat

Sortie le 13 avril prochain de Women without men, un film de Shirin Neshat : 
"1953, sur fond de coup d'état iranien orchestré par la CIA, le destin de 4 femmes converge vers un magnifique verger synonyme pour elles d'indépendance, de réconfort et d'amitié."

Yarsan et tanbûr

Image

Enseignement en langue kurde : enjeux et problèmes

Image
Colloque organisé par Institut kurde de Paris

le vendredi 16 avril 2010, de 13h30 à 19h30

Salle Victor Hugo
101, rue de l’Université, 75007 Paris


Le droit à l’enseignement en langue kurde est devenu la revendication politique et culturelle de l’ensemble des mouvements politiques et des organisations de la société civile kurde en Turquie. Ce droit est également revendiqué par les quelques 12 millions de Kurdes en Iran et les 2 millions de Kurdes en Syrie.En Irak, le kurde est reconnu dans la Constitution langue officielle au même titre que l’arabe. Dans la région fédérée du Kurdistan tous les établissements scolaires du premier et du second degré dispensent leur enseignement en langue kurde tandis que dans les universités certaines matières sont enseignées en kurde, d’autres, scientifiques, en anglais. Les minorités linguistiques du Kurdistan (Turkmènes, Assyro-chaldéens) disposent des écoles enseignant dans leur langue.En Turquie, où selon les estimations de la Commission européenn…

TV, radio : welcome, iran

Image
TV

Lundi 11 avril à 20h40 sur Cinécinéma Premier : Welcome, de Philippe Lioret, 2008 :

Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon, maître nageur à la piscine de Calais, prend le risque d'aider en secret un jeune réfugié kurde qui veut traverser la Manche à la nage.




Radio
Dimanche 10 avril à 19h 00 sur France Culture : Iran, avec Delphine Minoui et Saeed Paivandi (Paris VIII). Masse critique,  F. Martel.

Abû `Abd al-Rahmân Al-Sulamî : Femmes soufies

Image
Présentation de l'éditeur A la fois hagiographe, érudit et maître spirituel, Abû `Abd al-Rahmân Al-Sulamî est l'auteur d'une centaine de traités sur la spiritualité soufie, dont Tabaqât al-Sûfiyyah, une encyclopédie biographique dédiée aux maîtres soufis, oeuvre maîtresse qui le rendit célèbre. Issu d'une famille d'initiés, Sulamî est une des sources essentielles pour la connaissance de la spiritualité des Xe et XIe siècles (IIIe et IVe siècles de l'Hégire). Cette première traduction d'un traité phare de Sulamî demeuré longtemps inédit, y compris en langue arabe, constitue le document le plus ancien connu sur les femmes soufies, indispensable à quiconque veut connaître la spiritualité féminine des premiers siècles de l'Islam. Ce texte est aussi un recueil d'enseignements des plus précieux dont la validité et la force demeurent, en dépit des siècles, d'une permanente actualité. Composé de 84 notices sur les principales saintes musulmanes, il met à…