Articles

Affichage des articles du août, 2008

KHANAQIN : BRAS DE FER ENTRE KURDES ET IRAKIENS

Alors que la crise parlementaire autour de la question des futures élections irakienne, battait son plein, c’est un autre conflit qui a opposé, dans un même temps, les gouvernements d’Erbil et de Baghdad, cette fois dans le domaine de la sécurité intérieure.
En effet, le 10 août, les Peshmerga qui assuraient jusqu’ici le contrôle au nord de la province de Diyala du distrist de Khanaqin, se sont vus intimer l’ordre par le ministère de la Défense irakien et le commandant en chef des forces terrestres irakiennes, Ali Ghidane, de se retirer au profit de troupes de l’armée irakienne. Mais les forces kurdes ont refusé d’obtempérer sans un ordre du gouvernement d’Erbil, comme l’a expliqué à la presse leur général Nazem Kirkouki, qui commande cette brigade de Peshmerga, forte de 4 000 comnbattants : « Nous ne recevons nos ordres que de la présidence de la région autonome du Kurdistan. Nous avons une brigade déployée dans les localités de Saadiya, Qara Tapa, Jalawla (dans le nord de Diyala) et …

KIRKOUK : REPORT PROBABLE DES ELECTIONS PROVINCIALES

La crise provoquée par le vote, en juillet dernier, d’une loi électorale dénoncée par les Kurdes concernant le statut de Kirkouk, loi à laquelle le Conseil de présidence irakien a finalement mis son veto, ne s’est pas apaisée avec les vacances parlementaires. Le ton a non seulement monté d’un cran entre Bagdad, Erbil et Kirkouk, mais les tensions qui jusque là s’étaient concentrées sur un seul des territoires kurdes détachées par l’ancien régime, se sont étendues à Diyala, avec la décision du gouvernement central de remplacer les Peshmerga qui y assuraient la sécurité, par des troupes irakiennes.
Dès le début du mois, juste après l’annonce des 26 membres kurdes du Conseil provincial de Kirkouk (sur un total de 41 sièges), réclamant le rattachement de la province à la Région du Kurdistan, Ali al-Dabbagh, le porte-parole du gouvernement irakien, a fait savoir son opposition à « tout geste unilatéral » visant à changer le statut de la région : « Le gouvernement irakien appelle au calme …

IRAK : LES CHRETIENS REFUGIES N’ESPERENT PLUS EN BAGDAD

Depuis le début de la guerre civile dans les régions arabes d’Irak, la communauté des chrétiens, particulièrement visée par les islamistes n’a eu d’autre choix que de fuir le pays ou de se réfugier dans la Région du Kurdistan ou dans les régions annexes dont la sécurité est assurée par les Peshmergas, comme à Ninive. Un nombre croissant de ces chrétiens espèrent de moins en moins en une solution apportée par le gouvernement de Bagdad, comme le rapporte un reportage du Kurdish Globe. Ainsi le père Joseph Yohannes, prêtre dans un village chrétien de cette province, estime que sa communauté est plus considérée comme une « minorité » allogène en Irak que comme des citoyens irakiens à part entière et pense que leur statut serait meilleur au sein du GRK : « Parfois, nous sentons que le gouvernement de Bagdad nous considère comme des réfugiés en Irak, comme si nous n’étions pas originaires de ce pays. Si nous rejoignons la Région du Kurdistan, la communauté chrétienne composera alors 15 à 2…

ERBIL : REFORME DE L’EDUCATION AU KURDISTAN D’IRAK

Pour l’année scolaire à venir, la Région du Kurdistan d’Irak s’est attelée à la réforme de son système éducatif, afin d’améliorer le niveau de son enseignement. Les programmes introduisent ainsi l’apprentissage de la langue anglaise dans les classes primaires et font une place plus grande aux activités d’éveil et de réflexion personnelle, alors que les pratiques scolaires, dans la plupart des pays du Moyen-Orient, sont essentiellement basées sur l’apprentissage par coeur, sans esprit critique. Hero Talabani, l’épouse du président d’Irak, a expliqué que ce besoin de réforme dans l’enseignement se faisait sentir dans la Région du Kurdistan, comme pour le reste de l’Irak. Les problèmes majeurs dans ce domaine sont avant tout le manque d’écoles dans un pays qui compte une population majoritairement en âge scolaire, ainsi que des programmes aux contenus obsolètes, qui ne répondent plus aux besoins éducatifs du 21ème siècle. Autre difficulté dans l’apprentissage des élèves, le système de r…

TV, radio

TV Mercredi 3 septembre 2008 à 21h45 sur Planète: Etats-Unis/Iran, le bras de fer. Documentaire de Greg Barker, USA, 2007, 54 mn. Radio Dimanche 31 août à 18h40 sur RFI : La laïcité en Méditerranée. Avec Pierre-Jean Luizard (CNRS) auteur de Laïcités autoritaires en terres d'islam (Fayard) ; Ahmet Insel (université Galatasaray, Istanbul) ; rediffusion. Rivages, D. Desesquelle.

Sohrawardî et les Platoniciens de Perse

Image
Du monde imaginal que Sohrawardî appelle 'alâm al-mithâl puisque chez lui, barzakhsignifie autre chose :
"La connaissance du monde imaginal, c'est-à-dire de l'Orient moyen, est, elle aussi, une "connaissance orientale", tandis que la perception sensible et la fantaisie sécrétant de l'"imaginaire" sont des connaissances "occidentales".
Ce monde imaginal assume une fonction imprescriptible. C'est lui qui nous délivre du dilemme si courant de nos jours, lorsque, à propos de faits spirituels, certains se demandent : mythe ou histoire ? Les événements de l'Orient moyen ne sont ni l'un ni l'autre. Ce monde est le lieu d'événements propres. C'est en Orient moyen ou "huitième climat" que font éclosion les Révélations données aux prophètes, que s'accomplissent les événements de la hiéro-histoire, les faits racontés dans les récits visionnaires, les manifestations du Xvarnah ou Lumière-de-Gloire, et que s'…

Journée d'études : Fereydun Âdamiyatet, l'historiographe de l'Iran moderne

FEREYDUN ÂDAMIYATET L’HISTORIOGRAPHIE DE L’IRAN MODERNE Sorbonne – salle Bourjac- 17 rue de la Sorbonne — Paris
samedi 13 septembre 2008 — 10h-18h (entrée libre)
"Fereydun Âdamiyat (1920-2008) a profondément marqué les études historiques sur l’Iran Qâjâr. Cette journée d’études cherchera à mettre son rôle d’historien et d’intellectuel en perspective. Des chercheurs non-iraniens seront associés à des collègues iraniens pour lui rendre hommage et évaluer son oeuvre."
10h00 – Bienvenue et présentation générale : Yann Richard, Sorbonne nouvelle 10h15 – ﺮﻤﻋ نﺎﯾﺎﭘ یﺎﻫلﺎﺳ رد ﺖﯿﻣدآ (Âdamiyat dans ses dernières années) : Ali Dehbashi, directeur de la revue Bokhârâ, Téhéran 11h00 – Relecture de l’étude de Fereydun Âdamiyat sur Amir Kabir : Christoph Werner, professeur à l’Université de Marburg (Allemagne) 11h45 – Fereydun Âdamiyat et l’histoire du mouvement constitutionaliste : Nader Nasiri, m. de conférences à l’Univ. Marc Bloch de Strasbourg, Gr. d’ÉtudesOrientales, Slaves et Néo-helléniqu…

Jeanne la pucelle et le Bourgeois de Paris

Image
Jeanne d'Arc, 1429, par Clément de Fauquembergue On eût bien étonné, et même hautement scandalisé le clerc auteur du Journal d'un Bourgeois de Paris, si on lui avait dit, en 1429, quand Jeanne vint mettre, avec les Armagnacs, le siège devant Paris, qu'elle serait canonisée presque cinq cents ans plus tard. Déjà parce que, depuis un quart de siècle, Paris, gouverné par Bourgogne et puis l'Anglais, souffre cruellement des exactions des Armagnacs, qui se comportent pis que "Sarrasins" envers les villes, villages, et le peuple qu'ils rançonnent, massacrent, violent, torturent, affament. Or cette Pucelle, "pleine de feu et de sang, de meurtres de chrétiens", est à leur tête et vient attaquer Paris, sacrilège de plus, le jour de la "Nativité de Notre-Dame", en menaçant de mettre tous les Parisiens à mort s'ils ne se rendaient. Mais cette impudence là est vite punie car les troupes armagnacques échouent : "En vérité, Paris n'ava…

En islam iranien

"L'agnostique n'est pas, comme le veut l'usage banal du mot, celui qui refuse une foi confessionnelle, mais celui qui prononçant le divorce entre la pensée et l'être, se ferme à lui-même et veut fermer aux autres l'accès aux univers qu'ouvre la gnose et dont les données immédiates ont pour lieu le "monde intérieur", c'est-à-dire "ésotérique".
Ces passages-là me font irrésistibleement penser aux cours d'Onfray sur "l'histoire de la philosophie" :
Le point de vue que la valorisation de nos auteurs nous interdisait ici de plein droit, c'est le point de vue "historique" au sens courant de ce mot, c'est-à-dire le point de vue qui ne permet de comprendre et d'interpréter une pensée ou un penseur qu'en fonction de leur moment "historique", de leur situs dans la chronologie ; on s'efforce alors de les "expliquer" causalement par "leur temps", voire de les réduire, c…

Les Arméniens dans le commerce asiatique

Image
Dimanche 24 août à 8h00 sur France Culture : Les Arméniens dans le commerce asiatique au début de l'ère moderne de Sushil Chaudhury et Kéram Kévonian ;Foi et tradition, J.P. Enkiri.



Broché: 418 pages
Editeur : MSH (24 avril 2008)
Collection : MSH HORS COLLEC
Langue : Français
ISBN-10: 2735112047
ISBN-13: 978-2735112043 Présentation de l'éditeur : "La poussée de la navigation occidentale au-delà du cap de Bonne Espérance et l'activité connue des diverses compagnies des Indes sont les références habituelles auxquelles renvoie le commerce de l'Asie entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Les Européens ont pourtant rencontré sur les routes de l'Asie, maritimes ou continentales, des communautés marchandes bien établies qui, au gré des circonstances et avant la colonisation, ont été aussi bien leurs concurrents que leurs partenaires. Les Arméniens, déjà présents en Europe, sont l'une d'elles; le principal réseau commercial qui les représente à partir du XVIIe siècle est …

TV, radio

TV Jeudi 14 août à 22h30 sur ARTE : Le Procès de Saddam Hussein, documentaire d'Esteban Uyarra (Danemark, 2001). 75 mn. (redif. le 21/8 à 10H45). Radio Mercredi 20 août à 17h03 sur RCF : Sébastien de Courtois - dans les pas des chrétiens d'Orient sur les routes de la soie. Visages, par T. Lyonnet.

AGCCPF-PACA : Actes du séminaire 2007, Dimension conflictuelle du patrimoine

Image
Dimension Conflictuelle du Patrimoine
Actes d'un séminaire organisé par l'AGCCPF-PACA : Association Générale des Conservateurs des Collections Publiques de France Provence-Alpes-Côtes d'Azur

Introduction Par Christine Breton, conservateur du patrimoine, programme européen du patrimoine intégré de la Ville de Marseille
- Ouverture - La valeur de discorde - Sur la frontière. "La présentation de chacun montre à quel point les métiers patrimoniaux sont confrontés à la problématique du conflit. L'expérience de Mireille Jacotin face aux conflits violents dans l'espace méditerranéen et ma propre expérience face à ceux liés à la désindustrialisation dans les quartiers industriels et populare de Marseille nous ont amenés à chercher les moyens de dépasser l'affect. Nous avons trouvé dans les écrits de Gabi Dolff, experte auprès de la division patrimoine du Conseil de l'Europe, les bases de ce séminaire.
La première partie est construite sur quatre expériences croisées …