Articles

Affichage des articles du octobre, 2007

Pas même un chat turkmène...

Depuis quelques temps, on parle ça et là, et dans les média kurdes d'une liste de 150 (ou 50 selon les versions) personnalités kurdes d'IRAK, attention, devant être livrées par Erbil à la Turquie, sur requête de ces Messieurs d'Ankara. Et les quelques noms connus ne sont pas des moindres : Mahmoud Othman, député au Parlement ou Masrur Barzani, le propre fils du président et chef des services de sécurité... Bien sûr que le gouvernement d'Erbil va s'empresser d'obtempérer...

Dernier à avoir révélé que son nom figurait sur la liste, un Turkmène, hé oui, un de ces frères turcs qu'Ankara plaint si souvent de connaître un sort épouvantable dans le Kurdistan du GRK...

Sur awene.com, Abdulqadir Bazirgan, commentant sa demandant d'extradition, a expliqué sobrement qu'il prenait cela comme un très grand honneur qu'on lui faisait. Interrogé sur les raisons qui motivaient Ankara à vouloir sa tête, il a donné son interprétation : "Je suis un Kurdistanî, p…

Conférence : Les menaces d'intervention turque et la situation au Kurdistan

Samedi 3 novembre 2007
à 16h00

Les Menaces d'intervention turque et la situation au Kurdistan

par Kendal Nezan
(de retour du Kurdistan d'Irak)

Institut kurde de Paris
106 rue Lafayette
75010 Paris
M° Poissonière, G. du Nord, G. de l'Est.
entrée libre.

Le livre du dedans

Image
"Un oiseau s'est posé sur le sommet d'une montagne ; il s'est envolé. Qu'est-ce que la montagne a perdu et qu'a-t-elle gagné de ce fait ?"

"Quelqu'un dit : "Mawlana ne parle pas." Je dis : "C'est mon imagination qui a attiré cette personne" ; mon imagination ne lui dit pas : "Comment vas-tu ?" ou "Comment te portes-tu ?". Elle l'a attiré sans parole. Si ainsi ma réalité l'attire et l'amène en un autre lieu, quoi d'étonnant ? La parole est l'ombre de la réalité et son accessoire. Si l'ombre attire, à plus forte raison la réalité."
Un des motifs puissants de la malâmatiyya est l'horreur des éloges mal venus, la louange des imbéciles, des niais, des aveugles, des paresseux, des ignorants. Le réflexe qui prime chez eux est l'indignation ou la suspicion : "Qui es-tu pour me louer, toi ???" (C'est-à-dire l'opposé de la doxa du jour qui veut que "personn…

Interview de Saywan Barzanî : le PKK et la Turquie doivent rester en-dehors du Kurdistan d'Irak

Image
... et la Turquie doit régler sa Question kurde et le PKK cesser la lutte armée. Voilà en gros les commentaires sur la crise apportés par Saywan Barzani, représenttant du Gouvernement kurde à Paris, dans une itnerview accordée à asianews.

"Comment expliquez-vous la récente escalade des tensions entre la Turquie et l'Irak ?

L'actuelle escalade turque est due à un conflit interne entre la puissante armée turque et le gouvernement islamiste élu. Les deux camps, laïcs et islamistes, essaient de se renforcer sur une question unificatrice, qui est la Question kurde.

La montée de la violence chez les voisins de la Turquie représente un échec de la politique d'Ankara’s policies. Depuis la fondation de la Turquie moderne, cette dernière a dû faire face aux révoltes des Kurdes, lesquels demandent un minimum de droits culturels, politiques et économiques.

Le Gouvernement du Kurdistan irakien ne peut être blamé si les régions kurdes de Turquie vivent dans une pauvreté extrême et si l…

Coup de projo sur : Cultural Cornerstones

Image
Cultural Cornerstones est une organisation non-gouvernementale, basée à Atlanta, qui a pour but de protéger ou sauver le patrimoine artistique des populations en danger, que ce soit le fait de conflits armés, d'abus massifs des droits de l'homme ou bien des effets de la globalisation. Sur le terrain, ils mettent en place des équipes locales afin qu'elles préservent leur propre héritage, en leur fournissant du matériel et une formation technique. Elle encourage les communautés à collecter et préserver leurs archives, afin de les rendre accessible à leur propre population ainsi qu'à un niveau international. Cultural Cornsertones a ainsi travaillé sur les Kurdes de Turquie, les Karen et les Roms de Macédoine. Le CD qu'ils ont produit, çavê min î, Tu es mes yeux, commercialisé en 2001, rassemble des enregistrements de terrain réalisés par Jordan Bell et Gregory Scarborough. Il comprend des prestations de dengbêj, des musiques et des chansons traditionnelles, des chants …

Notre consul au Kurdistan

Image
Photo Paoli Woods pour le Monde

Il s'est fait longtemps attendre, voire désiré... Enfin on l'a et on le félicite ! Frédéric Tissot prendra ses fonctions en 2008 et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il arrive dans une période troublée... mais il semble avoir l'habitude...

En tout cas cela fait plaisir de voir arriver un véritable ami des Kurdes et qui en plus fait partie du petit club restreint (et privilégié ?) des Français kurdophones...

Toute sa bio et ses aventures kurdes téléchargeables ici.



Hasankeyf : dédommagements dérisoires et grogne des habitants

Image
Villageois de Hasankeyf
Photo Roxane
La ville et ses alentours abritent les plus vieux habitants troglodytes de Mésopotamie, puisque l'occupation des grottes remonte à la Préhistoire.Alors que le glas de Hasankeyf sonne après des années de lutte, une visite de l'European Ilisu campaign, qui plaide pour le sauvetage de la ville, a révélé (mais qui s'en étonnerait ?) que les garanties de dédommagements financiers qui avaient été négociées en contrepartie aux expropriations des habitants, sont loin d'être accordées de façon satisfaisante....

En effet, le financement du barrage d'Ilisu, qui doit noyer Hasankeyf et sa vallée, provient de sociétés allemandes, autrichiennes et suisses. Les fonds transitent par des agences d'export de crédit, et une des conditions apposées à ces fonds étaient que les habitants délogés soient convenablement indemnisés et réinstallés.

Christine Eberlein, de l'association suisse "Déclaration de Berne" et membre a…

Le livre des avares

Djâhiz, dans sonLivre des avares, racontant une anecdote sur Khâlid ibn Yazîd explique à la fin les différentes catégories de mendiants fripons et rusés auxquels Khâlid a fait allusion :

"M.kh.trânî :ce mot désigne l'homme qui se présente dans des vêtements d'ascète et vous fait croire que Bâbek lui a coupé la langue à la base parce qu'il était muezzin dans son pays. Il ouvre la bouche comme pour bâiller et onne lui voit absolument pas de langue, alors qu'en réalité la sienne est aussi grosse que celle d'un boeuf. Je m'y suis moi-même laissé prendre. Le m.kh.t.rânî doit avoir un comparse qui parle pour lui ou bien une planchette ou du papier pour écrire ce qu'il a à dire.


Kâghânî :celui qui fait semblant d'être possédé ou épileptique. Il écume au point qu'on le croit irrémédiablement possédé, tellement la crise simulée est aiguë, et qu'on s'étonne de le voir en vie avec une telle infirmité.


Bânwân :celui qui s'arrête devant la porte, t…

La crise turko-kurdo-irakienne pour les nuls

Ayant sur ce blog un afflux de lecteurs envoyés par le Nouvel Obs et la Revue du Web, je me doute que les béotiens (sans connotation péjorative) du Moyen-Orient et de la Question kurde ne doivent pas capter grand-chose à des articles réactifs pondus au jour le jour et qui ne se soucient pas de tout réexpliquer à chaque fois. Donc, ça ne m'arrive pas souvent de louer la presse française quand il s'agit de la Question kurde, mais le résumé de Marc Semo dans Libération : Trois questions pour comprendre le conflit au Kurdistan irakien est clair et pose bien les problèmes et/ou les buts plus ou moins avoués poursuivis par chaque camp. La crise kurdo-turco-irakienne pour les nuls, quoi (sans connotation péjorative, juste du réalisme).

Radio : wahhabisme

Dimanche 28 octobre à 18h10 : Le wahhabisme, avec Hamadi Redissi, auteur de Le Pacte de Nadjd. Ou comment l'islam est devenu sectaire (Seuil) et Jean-Louis Schlegel. Cultures d'islam, A. Meddeb.

Dernière déclaration du GRK : le PKK doit déposer les armes

Image
Dernière mise au point officielle du Gouvernement Régional du Kurdistan, cette fois-ci à l'adresse du PKK, qui suit au fond, point par point, celle du président de l'Irak, Jalal Talabani :

1. Nous ne croyons à l'usage de la violence en tant que doctrine et méthode pour atteindre des objectifs politiques.

2. Nous n'acceptons d'aucune façon, en accord avec la Constitution d'Irak, l'utilisation du territoire irakien, y compris les territoires de la Région du Kurdistan Region, comme base pour menacer la sécurité des pays voisins.

3. Nous appelons le PKK à mettre fin à la violence et à la lutte armée comme mode d'operation. Les problèmes actuels doivent être réglés par des moyens diplomatiques et politiques. Il est indispensable de cesser d'user de toute autre méthode, lesquelles sont inutiles, et nous demandons au PKK de maintenir son cessez-le-feu et de ne plus procéder à des opérations armées.

4. Nous condamnons toutes les activités terroristes de n'i…

Une solution américaine ?

Une chose est quasi-sûre, quand Erdogan dit que s'il y a opération turque en Irak, ça ne sera que contre le PKK, cest-à-dire qu'il n'y aura pas d'occupation turque au Kurdistan, il dit vrai. L'AKP n'a certainement pas envie de se coltiner une guerre et les peshmergas sur le dos, avec en plus la fâcherie des USA et de l'Irak.

Un raid-éclair ne pourrait cependant pas éliminer le PKK de Qandil, cela ne ferait qu'augmenter le nombre de cercueils de soldats turcs revenant du front. Evidemment le PKK est sous-armé aujourd'hui, contrairement à 1995, quand il avait réussi à descendre un hélicoptères avec des officiers à bord. Mais l'objectif 0 perte est impossible à atteindre pour l'armée turque et un retrait plus ou moins piteux serait pour elle catastrophique... à tel point que le gouvernement d'Ankara pourrait en tirer profit contre les militaires, qu'il n'aime guère et c'est réciproque.

Maintenant le gouvernement d'Erbil ne peu…

Conférence : Les Jeunes Turcs et les Kurdes

Samedi 27 octobre 2007
à 16h00

La politique des Jeunes Turcs vis-à-vis des Kurdes (1913-1918)

par Fuat Dündar

Institut kurde de Paris
106 rue Lafayette
75010 M° Poissonnière, Gare du Nord.
Entrée libre.

Conférence : La montée du nationalisme en Europe et en Turquie

UNIVERSITE GALATASARAY :CENTRE DE RECHERCHE ET DE DOCUMENTATION SUR L’EUROPE

7émes JOURNEES EUROPEENNES

La Montée du Nationalisme en Europe et en Turquie

GSU Istanbul
25 Octobre 2007
Salle Aydın Doğan


10:00 Ouverture
Prof. Dr. Duygun YARSUVAT ( Président de l’Université Galatasaray )
Prof. Dr. A. Işıl KARAKAŞ (Université Galatasaray, Directrice du CREDE)

Discours d’introduction
Prof. Dr. İlber ORTAYLI (Université Galatasaray, Faculté de Droit)

10:45 Pause

11:00 Première Session :

Le Nationalisme: Une esquisse de conceptualisation

Président de la session: Prof. Dr. Kenan GÜRSOY (Université Galatasaray, Doyen de la Faculté des Sciences et Lettres)

- Prof. Alain DIECKOFF ( IEP de Paris, CERI ) ‘Nationalisme politique contre nationalisme culturel’
- Prof. Dr. Tülin BUMİN (Université Galatasaray) ‘Retour du politique ou retour de la nation ?’
- Olivier ABEL (Faculté de Théologie protestante de Paris) ‘Sociétés closes, sociétés ouvertes; le problème de la démocratie’

12:00 Discussion
12:30 Déjeuner

14:00 Deuxi…

Conférence

Image
Le samedi 27 octobre 2007
à 17h30

Rencontre-conférence avec Ephrem-Isa Yousif
sur son ouvrage :
Les Syriaques racontent les Croisades + documents visuels

"Trois chroniqueurs syriaques ont écrit un récit des Croisades dans la langue de leur peuple, le syriaque, dialecte araméen : Michel le Grand, l'Edéssien anonyme et Bar Hébraeus présentent une vision des événements différente de celle des chroniqueurs latins, byzantins et arabes. "


Ville de Clichy
Médiathèque
98 rue Martre
tel. : 01 47 15 31 06

Festival du cinéma kurde de Paris

Image
"Le Festival du Cinéma Kurde de Paris se veut d’être un lieu d’échange, d’interrogation, d’interaction et espère donner l’occasion de connaître une vision globale du travail des cinéastes kurdes autour des images et des représentations d’un peuple marqué par les voyages, les exils forcés, les mémoires déchirées, les histoires troublantes et la volonté d’affiner un point de vue intelligible et cohérent autour des images du Kurdistan et de son peuple. Le Festival du cinéma kurde de Paris permettra au public parisien de saisir la réalité de ce peuple, souvent méconnue ou imprégnée de clichés médiatiques de sa représentation."

Ali Gül DÖNMEZ
Président du COCDARK Site officiel : programme, renseignements.

Interview de Jalal Talabani

"Asharq Al-Awsat : La tension persiste dans la Région du Kurdistan. Etes-vous toujours convaincu que cela ne mènera pas à la guerre et à une incursion au nord de l'Irak ? Que pensez-vous de la déclaration du Premier Ministre irakien Nuri al-Maliki "d'éradiquer" le Parti des Travailleurs du Kurdistan's [PKK] du Kurdistan irakien ?

Jalal Talabani : C'est un problème sensible et je voudrais m'exprimer clairement et franchement là-dessus. Depuis longtemps nous conseillons au PKK d'abandonner l'action armée. Nous leur avons dit : Nous vivons dans une ère de globalisation. Les partisans de la guerre ne sont plus acceptables ni utiles. Nous pensons que le PKK doit se tourner vers une action politique, parlementaire, diplomatique et populaire à la place de l'action armée. Dans un discours que j'ai fait récemment à Sulaimaniyah, j'ai publiquement déclaré que les Kurdes ne croient pas que les actions militaires du PKK en Turquie ou en Iran p…

La guerre de Troie aura-t-elle lieu ?

Dans La Guerre de Trois n'aura pas lieu, il y a un passage extraordinaire où, réunis seuls pour négocier, Ulysse et Hector, dont aucun des deux ne veut la guerre, essaient pathétiquement (Hector) et sans illusion (Ulysse) de sauver la paix, sachant qu'ils sont tous les deux dans le dos une foule patriocarde prête à en découdre joyeusement et férocement la fleur à la sagaie. Et quels que soient les efforts des plénipotentiaires, la guerre de Troie aura lieu parce qu'un écrivaillon avide de sang et de bruits de tambour aura tout fait pour qu'elle ait lieu, dût-il en perdre la vie lui-même. Admettons qu'aujourd'hui Ulysse soit l'AKP au pouvoir et Hector le gouvernement d'Erbil, avec sur le dos une guerilla inutile, aussi encombrante et emmerdante et semeuse de désastres que la femme volage de Ménélas... Hier, sur Peyamner, étaient repris des propos qu'aurait tenus Erdogan sur la chaine turque Channel 4, invitant le PKK à laisser les armes et à débattre …

Coup de projo sur : la zawiya Hilaliyah d'Alep

Image
La zawiya Hilaliya est une branche alépine de la Qadiriyya, fondée en 1680 à Alep, dans le quartier Djalloum, par le cheikh Hilal Rami Hamdani. A l'époque de l'enregistrement (je ne sais si c'est toujours le cas) la zawiya était dirigée par le cheikh Jamal al-Dîn al-Hilalî, son descendant. Et naturellement, tous les vendredi, il y a dhikr... L'enregistrement n'est cependant pas un semâ "live" car c'est une prestation qui a été donnée à la Maison des cultures du monde en 2001 et le cheikh n'a pas fait le voyage. C'est le munshîd Muhammad Hakim qui dirige cette "reconstitution" théâtrale d'un dhikr, ce qui explique peut-être pourquoi ils sont plus calmes que leurs cousins kurdes de Sine. Il faut souligner que la beauté de ces chanteurs alépins est portée aussi par une très belle poésie. L'ouverture loue Dieu, le prophète, et invoque le secours des grands fondateurs d'ordres soufi, dont bien sûr Ahmad al-Jilanî, le fondateur …

Funérailles de Mehmed Uzun : arrestation du mollah

Lors des funérailles de Mehmed Uzun, des éloges funèbres et des prières ont été prononcés, dont un en kurde, lu par le mollah Nuri Tanrikulu.

Mal en a pris au mollah de prononcer la sourate de la Fatiha "pour le repos des Martyrs kurdes et du Kurdistan".

Du coup le bon mollah a été arrêté pour propagande terroriste par les Forces "antiterroristes" de Diyarbakir. (source avesta).

Donc voilà le texte subversif de la Fatiha, prononcé à la mémoire des Shahid kurdes que nous nous faisons un plaisir de répéter ici :

Au nom de Dieu clément et miséricordieux
1. Louange à Dieu souverain de l'univers,
2. Le clément, le miséricordieux,
3. Souverain au jour de la rétribution.
4. C'est toi que nous adorons, c'est toi dont nous implorons le secours,
5. Dirige-nous dans le sentier droit,
6. Dans le sentier de ceux que tu as comblés de tes bienfaits,
7. De ceux qui n'ont point encouru ta colère et qui ne s'égarent point. AMEN.

(trad. Kasimirski).

Qobad Talabani : Les Etats-Unis doivent défendre les Kurdes

Puisqu'on les bassine pour qu'ils restent dans un "Irak uni", autant en profiter. Le représentant du GRK aux Etats-Unis, Qobad Talabani (le fils du président irakien) a rappelé que les USA étaient tenus par l'ONU de protéger la région kurde de toute agression, même turque, puisque le Kurdistan se trouve être officiellement le "nord de l'Irak" : "Les Etats-Unis ont été mandatés par les Nations-Unies pour qu'ils protègent la souverainteté de l'Irak et sa population". Cette résolution avait été effectivement votée après la défaite de l'Irak en 2003. Mais Qobad a ajouté qu'il espérait peu que Washington fasse du zèle pour remplir sa charge dans ce sens-là.
(source Washington Post).

Sur la route de Koya

Image
Galerie Roxane

Sur la route de Shaqlawa à Koya, on avait dit au chauffeur de s'arrêter dans le premier village attrayant. On avait fait hâte à Kelhesmer. Les habitants nous avaient vues comme tombées de la Lune.

Sanate

Image
Photo souvenir prise par Roxane... L'évêque de Zakho, ses cousins, Sanate-le-bas, juste devant la frontière turque et en dessous du PKK à l'arrière... Moi, posée à côté d'un évêque, ça me change des sheikhs et des pîrs...

Photos Roxane (re) : Halabja

Image

Photos : Le lac de Dukan

Image
Mise en ligne de la galerie : Lac de Dukan, chez Roxane. Comme vous pouvez le constater il est RIGOUREUSEMENT interdit de photographier les forces de sécurité.

Menace turque : quelques réactions à chaud au Kurdistan

Devant la menace turque, les Kurdes d'Irak, loin de se terrer commencent à s'échauffer : manifs de rue à Erbil : "Si la Turquie attaque, nous sommes tous des peshmergas !" Radio Nawa a fait un sondage où 88% des Kurdes sont pour la résistance armée. Le journal Hawlati affiche des chiffres plus modestes : 70% sont pour le combat, 20% pour juste observer et surveiller, 10% pour aider la Turquie... Quant aux Turkmènes, ces frères persécutés qu'Ankara prétend défendre, ils semble que seul le Front Turkmène, ne s'oppose pas à l'invasion. C'est ce qu'affirme en tout cas le Mouvement démocrate turkmène qui condamne la Turquie, affirme que seul le Front turkmène les soutient, et que le GRK ne doit pas permettre à l'armée turque d'entrer au Kurdistan, et que tout Turkmène patriote doit s'y opposer. Ce mouvement rappelle les manifestations qui avaient secoué la région en 2003, quand les armées turques devaient juste traverser le Kurdistan pour ouv…