Articles

Affichage des articles du mars, 2004

Défaite électorale kurde aux élections municipales

Les élections municipales qui se sont déroulées hier en Turquie ont été un large succès pour le Parti de la justice et du développement (AKP) qui a remporté 56 provinces sur 81. Beaucoup d’observateurs s’attendaient à la victoire de l'AKP mais non à la pauvre prestation du DEHAP, en dépit de sa coalition multipartiste avec le SHP, l’ODP, le EMEP, l’OTP, et le SDP, rassemblés sous le nom de l’Union du pouvoir démocratique. Les résultats ont montré cependant que « l’Union du pouvoir » était partout sauf au pouvoir. Concernant seulement le « pouvoir renforcé » du DEHAP, celui-ci a obtenu moins de votes qu’aux avant-dernières élections en 2002, où le DEHAP avait reçu à lui seul près de 2 millions de voix, équivalant à environ 6.2% de la totalité des votes.

Dans ces élections, une grande attention avait été portée par l’administration du DEHAP à son alliance avec les partis de gauche turcs sous la bannière du SHP. Des officiels du DEHAP expliquaient qu’ils s’attendaient à ce que cette …

Grande claque électorale... en Turquie

Les premières estimations montrent qu'avec sa brillante stratégie, le DEHAP a rapporté sur un plateau Adana, Adiyaman, Agri, Bingol, Mush, Siirt, Urfa et Van à l'AKP.

Et Mardin au SP comme ça personne n'est oublié.

Toutes les fois que les Kurdes de Turquie ont voté pour les islamistes, c'étaient qu'il n'y avait pas de parti kurde en lice (en général pour cause d'interdiction). Cette fois-ci non plus ils ne se sont pas trompé : il n'y avait pas de parti kurde en lice.


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.' Albert Rosenfied.
Ce que disent toujours les auteurs de génocide

"Nous aussi avons beaucoup souffert et souffrons encore" (en général des représailles).

" C'était leur faute à eux aussi. Ils ne sont tout de même pas totalement innocents." (car si personne ne sera déclaré innocent, cela voudra dire aussi qu'il n'y a pas de vrais coupables).

"Nous aussi sommes à plaindre, le monde entier nous déteste, et d'ailleurs c'est pour cela que nous avons dû nous défendre, les massacrés, les opprimés, ça devait être nous, nous n'avons fait qu'anticiper."

"Au fond, c'est eux qui ont commencé" (enfin ils étaient sur le point..)

"Maintenant je ne veux plus penser à tout ça. Je veux oublier."

"Nous aussi avons nos morts" (ne pas leur objecter la différence en nombre : ce serait misérable ! Un mort est un mort ! Un mort vaut 10 000 morts ! Ne soyez pas comptable !"

Pour finir :

"Il est injuste de nous faire passer en j…

Perle de l'année (nouvelle)

Titre d'une dépêche AFP du 21 mars, de Diyarbakir :

"Les Kurdes de Turquie fêtent le Nouvel An Persan"


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.' Albert Rosenfied.


Concert



Le vendredi 26 mars à 20h45 :

ISSA (voix, bouzouk), Elie MAALOUF (piano),
Emek EVCI (contrebasse), Hérvé TEBOUL (ney,
percussion)

se produiront à La Halle Roublot

95, rue Roublot - Fontenay sous Bois (94)

Salon du Livre de Paris


Du 19 au 24 mars 2004, Zîrek présente son livre Pense queau stand G199

Salon du Livre, Paris, Porte de Versailles.

Les Kurdes de Syrie racontent (suite)


"A Alep et Afrine un calme relatif est installé.

A Afrine, dans la journée du 18, il y a eu encore des manifestations, avec quelques blessés et quelques arrestations, puis les manifestants se sont dispersés. Les militaires et la force de l'ordre sont toujours omniprésents. Les contrôles sont toujours en vigueur.

A Alep, les quartiers kurdes sont toujours quadrillés par les militaires et les forces de sécurité. Les contrôles sont toujours de rigueur mais moins importants que les deux derniers jours.

A Alep et Afrine, le service de renseignements du parti Baas recherche des Kurdes ayant un passé politique. Cela pourrait engendrer une aggravation de la situation dans la répression des opinions politiques (délit d'opinion).

A Alep, depuis trois jours, des négociations intenses sont en cours entre les partis kurdes et le préfet d'Alep ainsi que le responsable du parti Baas (branche d'Alep). Ces partis kurdes ont dit clairement que ces p…
Des Kurdes de Syrie témoignent sur le vif


"Les informations reçues à ce jour (17 mars) d'Alep et d'Afrine sont encore alarmantes. Les familles sont en deuil et elles pleurent en enterrant leurs morts tombés sous les balles des forces de sécurité.

Tous les partis kurdes de Syrie appellent au calme et à ne pas recourir à la violence. Et tout le peuple kurde en Syrie suit les consignes données par ces partis, car ils sont certains que ces provocations ont été préparées à l'avance par certaines branches du pouvoir syrien pour entrainer les Kurdes à l'affrontement. En effet, dès la signature, le 8 mars 2004, de la Constitution provisoire de la Fédération d'Irak, les forces de sécurité spéciales syriennes et les services de renseignements ont été déployées de manière très discrète dans les zones kurdes. Deux jours avant le complot, la Syrie a fermé sa frontière avec l'Irak afin d'éviter tout soupçon sur ses intentions.

A ce jour, les militaires sont omniprésent…
Nouvel an kurde à Paris

Dimanche 21 mars, à partir de 16 h

Au Cabaret sauvage, Parc de la Villette, M° Porte de la Villette

Concert avec Shivan Perwer.

(Danse, musique et repas).

Réservation et information : 01 48 24 64 64

***

Kurdish New Year in Paris

Sunday March 21, at 4 p.m

Cabaret sauvage, Parc de la Villette, M° Porte de la Villette

Concert with Shivan Perwer.

(Dances, music and Kurdish meal).

Reservation and information : 00 33 1 48 24 64 64

***
Cejna Newrozê li Parisê

Yekshemê, 21 adar

ji saet 16dan pê ve,

Cabaret sauvage, Parc de la Villette, M° Porte de la Villette

Konser bi Shivan Perwer

(Dîlan, stran û xwarin)

Agahdarî û bilêt : 00 33 1 48 24 64 64





Newroz sanglant en Syrie

"Nous, la communauté kurde de France, très alarmée en raison des événements qui se déroulent actuellement au Kurdistan de Syrie :

Rappelons, selon des informations concordantes en provenance des villes kurdes de Qamichlo, Hassanké, Amude, Dirbessiyê, Dêrik, Tirbe Spî, Serekanî, Kobanî et Afrin qui forment l’essentiel du Kurdistan de Syrie, ainsi que des villes de Damas, Alep et Derzur, que les Kurdes font l’objet d’une agression délibérée, qui a toutes les caractéristiques d’un pogrom organisé, orienté et orchestré par le pouvoir syrien.

Le 12 Mars 2004, sous le prétexte d’un match de football entre la ville kurde de Qamichlo et la ville arabe de Deir el Zor, des milliers d’extrémistes arabes armés acquis au Parti Baas ont été acheminés à Qamichlo, où devait se dérouler la rencontre sportive.

Ces extrémistes ont brandi le portrait de Saddam Hussein en scandant des slogans anti-kurdes assortis d’insultes à l’égard des dirigeants historiques kurdes et de la Fédération kurde d’Irak. Ac…
Ji evînê têm

Ji evînê têm... Nizanim di çend dergehan de derbas bûme. Gelo min tu dergeh li dûv xwe histine ? Tishtê tê bîra min, ez li ser xaka Mezopotamyayê shîn hatime. Û min nedixwest bibim parçeyekî ji xakeke xerîb. Ji dema arkaîk bi çend hezar salan dûr im. Ji dastanên evînan jî dernektime. Dastana evîna xwe, min afirandiye û ketî me pê shopa yara xwe. Ma we ew neditîye xushkno, birano ?

Li kefa destê wê digerim ku bikaribim ji nû ve biafirim. Bangewaziek bû li ber guhên min ket. Ji ser pira hebûn û tunebûnê ku weke shûrekê tûj bû, dengek hate min û ez jî ber bê ketim. Pêdiviya tîrêjên germ û axeke nerm, ez di navbeyna du sedalan de asê kirime. Ez meshiyam. Geh ketim geh rabûm û gihîshtim vê newalê. Ez ji welatê evînê têm.

Yaqob Tilermenî, Bermeqlûb.
ed. Müslüm Yücel, Istanbul 2003.

Je viens de l'amour

Je viens de l'amour... Je ne sais combien de portes j'ai franchies. N'ai-je laissé aucune porte derrière moi ? Je me souviens d'une chose, que j'ai fleuri sur l…
Zarok û koçberî

Ez mindaleke duwazde salî me
Koçber bûme ji welat
Kolan kolan - tax û tax digerime
Difroshim shîranî û simit
Beriya mela radibim
Dibezim ber firûnê
Tevî kul û keseran
Naçe ji bîra min Mêrdinê
Ez zarokek duwazde salî me

Dibistan qet nedî me
Lê ne sewalek kedî me
Bi çavên hovan e
Li min dinêrin
Keç û xortên Romê
Tu dibe qey
Min nanê wan dizîme
Ez zarokek duwazde salî me
Hay ji çarenûsa xwe hene.

Êsh
Berken Bereh
ed. Wêshanên Sî
Istanbul 2001.


L'enfant et l'exil

Je suis un enfant de douze ans
J'ai été exilé de mon pays
De rue en rue de quartier en quartier je me promène
Je vends des sucreries et des petits pains au sésame
Je me lève avant le mollah
Je cours au fourneau
Plein de souffrance et de chagrin
Jamais Mardin ne quitte mon souvenir
Je suis un enfant de douze ans

Si l'école ne m'a jamais vu
Je ne suis pourtant pas une bête de somme
Avec des yeux mauvais
Les filles et les garçons turcs
me regardent comme si
Je leur volais leur pain
Je suis un enfant de douze ans
Je connais bien mon dest…
Concert à Mantes la Jolie

Le chanteur kurde Diyar se produira à Mantes la Jolie (78) au Centre culturel Georges Brassens, le samedi 13 mars à 20 h. Le spectacle est organisé par l'Association franco-kurde du Mantois (AFKM) qui a pour but de faire connaitre la culture kurde notamment par des spectacles et des cours de danse.

Centre culturel Georges Brassens
18 rue de Gassicourt 78200 Mantes-la-Jolie
Réservation à effectuer au "Chalet de Mantes", 01-30-94-00-14.

Prix de la place : 10 euros.

****

Concert in Mantes la Jolie


The Kurdish singer Diyar will make a concert in Mantes la Jolie (78, France), in the Cultural Center Georges Brassens, on saturday March 13 at 8 p.m. The show is organized by the French-Kurdish Association of Mantois (AFKM) that aims to present the Kurdish culture especially with and dace courses.

Centre culturel Georges Brassens
18 rue de Gassicourt 78200 Mantes-la-Jolie- France
Reservation to the"Chalet de Mantes", 00 33 1-30-94-00-14.

1 Seat…

Conférence : Où va l'Irak ?

Image
L'évêque d'Amadiyya parle en français, en kurde, en syriaque. Il dit combien il aime le mot Kurdistan, qui, pour lui, est comme un bouquet de fleurs diverses : "le Kurdistan doit être à l'image de ses montagnes au printemps, embellies par les fleurs de toutes les couleurs qui les recouvrent." Il dit qu'il aime le mot "Kurdistanais", même si l'Académie française n'en voudrait sans doute pas.
A une question sur la situation des chrétiens, ferme : "Surtout au Nord, il n'y a pas de peur pour les chrétiens. Il raconte que s'étant rendu dans une mosquée pour présenter ses condoléances un jour de deuil, Mela Ibrahim, fatigué de prêcher, lui demande de prendre le relais. Et que le jour de son intronisation, des musulmans (80% du cortège) l'escortaient en voiture pour le féliciter.

Sur l'ouverture d'un lycée français à Dohuk, où les matières scientifiques seraient enseignée en français au Secondaire, il attend toujours des aid…

Élections 2004 en Turquie

Le 28 mars 2004, des élections se dérouleront en Turquie. Alors que d'une part, les Kurdes fondent des espoirs sur ces élections, d'un autre côté, des sérieuses questions peuvent se poser concernant la participation à ces élections sous la bannière du SHP. Ces élections locales devront choisir de nouveaux maires et membres des conseils municipaux. Ces élections se tiennent en Turquie tous les 5 ans et contrairement aux élections nationales, il n'y a pas de seuil en pourcentage de votes requis dans ces élections. Aussi, tous les partis, quelle que soit leur taille ou le fait qu'ils soient ou non représentés au Parlement, peuvent remporter les élections municipales. Il est clair que cela a une grande importance pour les Kurdes étant donné que c'est la seule occasion où ils peuvent être représentés par un parti kurde.
Lors des prochaines élections du 28 mars, parmi les candidats indépendants il n'y aura qu'un seul parti pro-kurde : le Parti démocratique du peup…
Bras de fer II

Les Kurdes, pour s'assurer la solidarité euh... loyale, de leurs bons alliés les américains, devront-ils renouveler à chaque printemps ce bras-de-fer ? Après le "Non aux Turcs" de l'année dernière où le refus catégorique des Kurdes d'Irak de laisser entrer les troupes turques avaient finalement infléchi la stratégie turco-américaine, c'est maintenant un "non à l'islam pan-arabe, non à l'anti-fédéralisme dans la Constitution". D'un côté les chiites, les Irakiens hostiles au fédéralisme kurde, de l'autre les Kurdes qui ne souhaitent pas rentrer dans l'Irak en perdant tous les acquis de 13 ans d'indépendance. Ils feraient mieux là aussi de rester fermes sur leurs positions, car ce n'est pas du jour au lendemain que la population arabe d'Irak se transformera en allié fiable de la Coalition.


Suite du feuilleton

Osman Öcalan et son équipe a déclaré que ce n'était même pas vrai d'abord, qu'il avait toujours été apoci (partisan d'Abdullah Öcalan) et que les faux apoci c'étaient les autres, les méchants du Kongra-Gel.

Quand Abdullah Öcalan dit "que chacun a son PKK" il peut tout aussi bien ajouter que chacun a son Apo...

En tous cas, avec l'admirable opportunisme qui les caractérise, qui consiste à faire mine de diriger un mouvement qu'on n'a pas initié, mais qu'on ne peut arrêter, Osman Öcalan refait le coup qu'avait fait son frère à Murat Bozlak il y a quelques années, se déclarant tout à coup solidaire du coup d'éclat de Feridoun Celik, et affirmant du même coup d'Abdullah Öcalan était à l'initiative de la prise d'indépendance de Feridoun Celik, de Mural Bozlak et d'Ahmet Türk... une occasion en or pour la Turquie de stigmatiser Celik comme un agent du PKK, et pourquoi pas de le faire emprisonner une fois de plus comme tel,…