Articles

Affichage des articles du 2004

Sersala we pîroz be

Image

Là on est vraiment terrifié...

Le Premier ministre syrien, al-Otri, citant les propos récents du ministre turc des Affaires étrangères, sur le fait qu'un Etat kurde était une "ligne rouge" pour la Turquie, a indiqué que c'était aussi le cas pour la Syrie... Là, franchement, on est terrorisé si l'on pense aux nombreuses batailles que la Syrie a remporté depuis sa fondation, notamment la glorieuse Guerre du kippour en 1973, où, contrainte de laisser une partie du Golan, la Syrie avait quand même proclamé officiellement dans tous les médias d'Etat sa victoire et décrété ce jour fête nationale.... Il faut dire que rares sont les bataillons syriens qui ne détalent pas au premier coup de feu israélien... et même les bataillons arabes envoyés contre les Kurdes par Saddam ont montré plus souvent leur dos que le blanc de leur oeil aux peshmergas...
Joyeux Noël Cejna noel pîroz be ´Edo briko w-shato brikto Merry Christmas Iyi Noeller
Miilaad majiid

Les Kurdes ont pris le contrôle de Mossoul ?

... en tous cas selon l'AFP c'est ce qu'il paraît, comme l'indique le communiqué annonçant le meurtre de 5 policiers turcs dans ce district :

"Les dirigeants turcs ont dénoncé lundi un "piège lâche" qui a coûté la vie vendredi dans le nord de l'Irak, sous contrôle kurde, à cinq policiers turcs et ont promis de faire toute la lumière sur cette tuerie, au cours d'une cérémonie officielle à la mémoire des victimes."

il me semblait jusqu'ici que justement, les Kurdes n'exerçaient leur autorité ni sur Mossoul ni sur Kirkuk, justement en raison des protestation turques juste après la chute de Saddam. Donc si Mossoul est un chaos sécuritaire, ils savent à qui s'en prendre.


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.' Albert Rosenfield.

Retour de bâton

Le Turkish Daily News vient de publier une dépêche assez ironique sur le système des Gardiens de village en détaillant la note assez salée que cela a finalement coûté à l'Etat turc. Pour ceux qui ne sauraient pas, les gardiens de village sont des Kurdes recrutés (bon gré mal gré) en milices pour combattre le PKK. Le vieux système "faire tuer par les Kurdes" n'est pas une première dans l'histoire. Mais finalement à part quelques atrocités commises entre villages rivaux (et qui n'étaient pas toujours des opérations directes de la guerilla) quel est le bilan ?

"Le système des Gardiens de village dont le Parlement européen a demandé l'abolition à la Turquie dans son rapport du 6 octobre aurait coûté à la Turquie 227 trillions de lires turques à cette date. Par ailleurs, 4,933 gardiens de village sur 85,000 miliciens recrutés dans la période de l'Etat d'urgence dans les années 1990 pour aider les gendarmes à combattre le terrorisme ont été impliqué…

Les Kurdes, les intellectuels et le PKK

(Suite de l'affaire : qui représente les Kurdes de Turquie ?)

Lors de son séjour à Paris, Leyla Zana a répondu aux critiques des 195 signataires de la pétition qui s'étaient sentis quelque peu "poignardés dans le dos" quand Zana avait finalement désavoué le texte, en prétendant avoir signé sans lire (déjà ça fait sérieux... la prochaine fois qu'Erdogan lui fera signer quelque chose, prendra-t-elle la peine de bien regarder ???)

Selon Zana, les intellectuels kurdes n'agissent que pour leur propre intérêt (sous-entendu pas comme elle, à qui on ne reproche de ne servir que les intérêts d'Öcalan...). Et ces "intellectuels" sont "détachés du peuple", comme il se doit pour des intellectuels, et chacun d'eux joue d'un instrument différent"... (pas comme le DEHAP qui change d'avis perpétuellement en fonction des directives et des contrordres et des épurations et des réglements de compte internes au PKK...)

Ainsi, selon elle : …

En final, qui représente les Kurdes de Turquie ?

Depuis environ une semaine, un appel coordonné par l'Institut kurde de Paris a été publié à la fois dans Le Monde et l'Herald Tribune, et s'intitule comme suit : Que veulent les Kurdes en Turquie ? 200 personnalités kurdes appellent l'Union européenne. (Bonne idée, bien que tardive, de demander avant tout l'avis de ceux qui sont concernés en premier chef). Suivait un texte de revendications assez consensuelles et raisonnables, qui conciliaient les "durs" et les "conciliants", la diaspora et les Kurdes restés sur-place :

une Constitution nouvelle et démocratique, reconnaissant l’existence du peuple kurde, lui garantissant le droit de disposer d’un système d’enseignement public et des média dans sa langue ainsi que le droit de fonder des associations, des institutions et des partis destinés à concourir à la libre expression de sa culture et des aspirations politiques;

une amnistie politique générale afin d’instaurer un climat de confiance et de réco…

L'homme de cour

Gracian. L'Homme de cour. Curieux mélange, qui me laisse une impression mitigée, donc. Par certains côtés, un esprit très déplaisant, qui recommande avec sécheresse l'hypocrisie, la flagornerie, une habileté et un coeur froid et cela pour quoi ? Pas grand chose, une place, l'art de plaire, le néant de l'apparence de la courtisanerie. De belles phrases aussi, une lucidité tactique, quelque chose de Sun Tzu, mais L'Art de la guerre présente des ruses moins mesquines, puisque la mort et la perte encourues au combat donnent à tout ça un autre enjeu, plus essentiel. Machiavel idem, c'est la force, le pouvoir et l'art de ne pas être renversé quand on s'en empare. Mais dans L'Homme de cour, de quoi s'agit-il ? d'être bien vu dans les salons et les antichambres des ministères ? ça a quand même moins de gueule... Cela m'intrigue que Jankélévitch le cite autant. Il n'y a rien de moraliste dans Gracian, mais ce n'est pas non plus un cynique…

Bonne nouvelle

Les chiites d'Irak commencent à réfléchir sérieusement au moyen de constituer une région fédérale sur le modèle kurde, et envisagent de débattre de tout ça dans un Congrès.

Bonne nouvelle parce que les chiites étant la majorité en Irak, si eux souscrivent au fédéralisme, les demandes kurdes en seront confortées. D'autant plus qu'on peut aboutir à une surenchère à chaque initiative du genre: "si eux ont droit à ça nous aussi" et ainsi de suite...

Bonne nouvelle parce que si les chiites se révèlent de fervents partisans du fédéralisme, ce ne sera plus les Kurdes qui apparaîtront seuls comme de mauvais citoyens irakiens séparatistes. Et Ankara pourra toujours gueuler, nos jandarama bien aimés n'auront qu'à envahir Bassora.

Le DEHAP interdit la plus ancienne édition kurde en Turquie

Image
La mairie de Diyarbekir a organisé un Salon du livre, du 30 novembre au 5 décembre. Si ce salon se voulait international et non pas seulement kurde, le maire de Diyarbakir, Osman Baydemir, a jugé tout de même bon de l'interdire aux éditions DOZ, alors qu'y étaient présentés des livres venant de tout le Moyen Orient, des Balkans, etc. Mais le salon a fermé ses portes devant la maison d'édition la plus ancienne de langue kurde, fondée par Ahmet Zeki Okçuoglu, à une époque où publier, lire, écrire en kurde était autrement périlleux qu'aujourd'hui.
Doz devait être présenté par une librairie de Diyarbakir, qui a dû retirer cette édition de sa liste, car les responsables de la mairie ont menacé de ne pas donner de stand à cette librairie si elle maintenait DOZ dans ses présentations. Après un débat long et difficile, le responsable de la librairie Murat Bey a finalement obtempéré et a pu ainsi garder sa place au salon. Ce qui est bien avec certains élus kurdes, c'est …

Nord-Irak ?

Très drôle ce lien : Northern Iraq

Radio, TV : Turquie, Théodore Zeldin

Mardi 7 décembre, sur ARTE, à 20h50, Thema : L'Europe face à la Turquie.



Jeudi 9 décembre, sur France Culture à 19:30CAUSE COMMUNE :



La Turquie, un pays moderne ?
par Brice Couturier, avec Jacqueline Hénard
Avec : Théodore Zeldin, écrivain

Expo photos Roxane

Image
Mosaïque d'empires






Du samedi 4 au vendredi 10 décembre 2004
Centre socioculturel La Lutèce
1 rue Charles Gounod 94 460 Valenton
de 8 h 30 à 12 h 00 et de 14 h à 19 h
Pour plus d'infos, possibilité d'appeler au 01 43 86 83 26

D'Urartu, en passant par Rome, Byzance et les Ottomans, voici l'histoire et les vestiges de quatre empires, où vécurent et vivent encore tant de peuples : Arabes, Arméniens, Kurdes, Turcs... Les églises, les mosquées et les sources sacrées racontent la multitude des religions et croyances des peuples du Levant, des mythes grecs et iraniens, aux religions bibliques et mésopotamiennes, tandis que les portraits d'enfants, blonds, bruns, yeux verts, bleus ou noirs, témoignent encore de la pluralité de l'Asie mineure, bariolée comme un kilim...

Mort d'un terroriste II

J'apprécie assez les papiers de Mehmet Ali Birand dans le Turkish Daily News. Je ne pense pas qu'il soit pro-kurde, au contraire, et peut-être est-ce mieux, car il est ce dont les Kurdes ont besoin : un adversaire INTELLIGENT, capaable de voir son propre intérêt et donc capable de négocier (et c'est mieux mieux qu'un stupide allié, je pense).

La route de l'UE passe par Mardin

Ahmet Kaymaz était âgé de 30 ans. C'était un chauffeur de camion de Mardin, dans la zone de Kiziltepe. Il était connu comme membre du Parti de la démocratie du peuple (DEHAP). Des membres de sa famille avaient été incités à devenir gardiens de village, mais ils avaient refusé.

Alors là j'explique pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un gardien de village : un milicien enrôlé, volontairement ou par force (et souvent par force) pour traquer et tuer la guérilla et ses sympathisant, la vieille tactique : faire tuer des Kurdes par des Kurdes. Refuser de devenir un gardien de village peut …

J'ai fait un rêve...

Sérieusement, ce que j'aimerais bien, c'est que le crime de torture soit compté au nombre des crimes contre l'humanité, et donc imprescriptibles... Que même 30 ans après, un ancien bourreau ne soit jamais sûr, dans quelque pays ou situation qu'il se trouve, de ne pas se faire enlever et passer en jugement. Un rêve, juste un rêve ...

Ils ont mis le temps, mais ils vont peut-être y arriver !

Mieux vaut tard que jamais... pour les prochaines élections en Irak (si jamais elles ont bien lieu en janvier) les deux partis mastodontes du Kurdistan fédéral, l'UPK et le PDK, vont faire liste commune.

Avantage ? Jusqu'ici, au sein du gouvernement intérimaire, les Kurdes ont pu faire entendre leur voix alors même qu'ils étaient minoritaires (sur la question de la constitution, du veto, du refus des troupes turques en Irak), parce qu'ils présentaient un front uni face à une classe politique arabe très divisée.

Inconvénient ? Bien sûr, cela ne peut que renforcer la suprématie quasi régalienne de ces deux partis (ce qui, comme en 1992) risque de faire raler les petits partis, conforter peut-être le népotisme et la corruption (voir à ce sujet le post d'Avas,în)... Mais pour le moment, je pense que la puissance de ces deux partis est nécessaire pour des élections nationales. Quitte ensuite à amorcer un assainissement de la vie politique au sein d'un Kurdistan fédéra…

Défense de Thomas

Image
"Tout homme peut voir, mais très peu savent toucher." Machiavel.

Un Barzani très... méritant

Wecih Barzani a reçu des mains de Paul Wolfowitz la Legion of Merit, une décoration militaire récompensant des actes d'un exceptionnel héroïsme au service des Etats-Unis. Il est vrai qu'ayant été gravement blessé (avec 18 peshmergas tués) lors de la guerre de 2003 par un bombardement américain, Wecih Barzani avait preuve d'un fair-play exceptionnel dans le genre "non non y a pas de mal, y a même pas mort d'hommes, enfin si, un peu, mais n'en parlons plus " (en tous cas s'il les a traités de crétins, on n'a rien entendu).

Pendant qu'on y est, on aurait pu lui donner la Purple Heart, qui récompense les blessés, "Dans toute action contre un ennmi des Etats-Unis" ; bon OK, là il aurait fallu ajouter "blessé par les Etats-Unis dans une action, etc..."

Cinéma-Concert

Image
Les concerts Polysons & Le Cinéma présentent

Le dimanche 5 décembre 2004, à partir de 15h30

Musique et cinéma kurdes

Au cinéma L'Etoile, 1 allée du Progrès, La Courneuve.

Métro ligne 7, station de tramway Hôtel de Ville, RER B La Courneuve Aubervilliers.

Réservations : 01 48 35 00 37


Programme :




15h30 : Un Temps pour l'ivresse des chevaux, de Bahman Ghobadi.
Caméra d'or Festival Cannes 2000.
Avec Amanek Ekhtiar-Dini, Ayoub Ahmadi, Jouvin Younessi.

Iran, 2000, 1h20, VO.

17 h : Concert avec Sivan Perwer.

Concert Kurde-Azéri

Le Vendredi 3 décembre à 21 h :


Concert de Sivan Perwer (voix, saz, tembû et djura),



avec Hesen Kanjo (voix et kanun), Alaattin Demirhan (voix et flûte), Delaer Saaty (voix et darbuka), Zahid Brifcany (voix et violon).



et d'Alim Qasimov (voix),


avec Rauf Reza Islamov (kemençe), Malik Mansurov (tar), Natik Shirinov (nagara).


Tarifs : 13,90 euros- (11,30 pour les - de 16 ans, les groupes de 10, les abonnés) - 5 euros (chèque Culture Ile de France).

Tél. : 01 69 04 98 33

Espace Marcel Carné - Place Marcel Carné (Quartier du Bois des roches, face à l'hypermarché Géant) - 91240 Saint-Michel sur Orge - RER C direction St Martin d'Etampes, trains Elba, Deba, Elac, Duba. Autoroute A6 direction Lyon, sortie Sainte-Geneviève des Bois.

TV, radio : convention d'Ottawa, Zeugma, Istanbul

Samedi 27 novembre

Sur Radio France International, à 10h40, La Convention d'Ottawa sur l'interdiction des mines anti-personnelles, "Repères", par V. Gaymard.

Lundi 29 novembre

Sur Planète à 11h30, Les Derniers Jours de Zeugma.

Sur Voyage à 20h45, Istanbul : la terre, le ciel et l'eau. Eric Sarner.

Mort d'un terroriste

Donc, en Iran, on les fouette à mort, et en Turquie on les crible de balles. Au village de Qoser, dans la région de Mardin, Ahmet Kaymaz (31) et son fils Uxur Kaymaz (12) ont été tués par les forces de sécurité turques.

Le frère d'Ahmet Kaymaz, Reshat Kaymaz a relaté l'événement ainsi :

“Mon frère était chauffeur, c'était ainsi qu'il faisait vivre ses enfants. Voici ce qui s'est passé : Un soir, mon frère et son fils Uxur sont sortis, ils voulaient conduire le camion. Quand soudain ils ont été la cible d'un tir nourri de la part de la police et de l'armée. Mon neveu a reçu13 balles et mon frère sept.”

Reshat Kaymaz poursuit ainsi : “Ce sont des martyrs, tout le monde a pu voir comment un père et son enfant ont été criblés de balles… c'est un crime et j'appelle le monde entier à ne pas rester siliencieux et à mettre fin à la sauvagerie de l'armée et de la police turques...”

Source Avesta

Sûr qu'il y a quelques petits efforts à faire pour la fe…

La Création de l'Etat d'Irak

Image
Le vendredi 26 novembre, à 17 h30, à l'Espace Rencontres de la FNAC des Ternes, autour du thème :

La Création de l'Etat d'Irak

Ephrem-Isa Yousif présentera son livre

Une Chronique mésopotamienne


FNAC-Place des Ternes, Paris.

Aller vers le soleil

Ou Günese yolculuk, de Yesim Ustaoglu. Je sais, ce film est sorti en 1999, mais c'est ma spécialité de voir les films très en retard.



Dès les premières images, alors que la caméra flotte sur les eaux de la Corne d'or, un mot, un prénom éclate, SIRVAN en même temps qu'une musique. Et un autre prénom, BERZAN. Mais jamais, jamais dans le film, le nom du peuple et du pays interdits ne sera prononcés, comme on n'ose pas le prononcer en Turquie, même à Istanbul. Et c'est par une escalade d'aventures cruelles, que le jeune Mehmet, un Turc de l'ouest, va comprendre peu à peu ce que cela signifie de s'appeler BERZAN, et de venir de Zorduç.

- Où c'est ?
- A la frontière de l'Irak.
- Pourquoi tu es venu à Istanbul ?
- Pour compter les mouettes...
- Allons... Pourquoi tu es venu à Istanbul ?
- Ils ont tué mon père. Il y a eu une rafle en pleine nuit, il n'est jamais revenu.

Et cette réflexion de Mehmet, terrible de naïveté, parce qu'il n'est qu'au d…

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Compatissant

Dans la ville kurde de Sanandaj, en Iran, un garçon de 14 ans a été condamné à 85 coups de fouet pour avoir rompu le jeûne du ramadan.

Mais Dieu, dans Sa grande miséricorde, a décidé qu'il mourrait au bout du quinzième.


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.' Albert Rosenfield.


Un peu de musique ?

Il semble que ce soit légal (on verra bien si la justice me tombe dessus). Un site de MP3 libres d'écoute et de téléchargement, rassemblant des musiques folkloriques des Balkans et d'Anatolie avec une section Kurdistan.



Balkan, Greek & West Asian
Folkdances MP3 Library






In English on KBU

Intervention divine

Image
J'ai bien aimé ce film. Il est provocant, léger, et moqueur. A côté de cette pléthore de mots, de fureurs, d'émotions, que suscite ce conflit dont tout le modne se mêle et sans finalement y connaître grand-chose, le silence de ce film, muet aux trois-quarts, est reposant. Il y a aussi une élégance détachée dans ce silence, dans le visage impassible de Suleiman, de son amante, une élégance comme une arme de guerre lorsqu'il s'agit de foudroyer un barrage d'un seul regard, ou bien de faire exploser un char avec un noyau de fruit jeté si négligemment, en toute innocence, derrière soi. A côté, les Israéliens apparaissent vulgaires et, il faut le dire, un peu cons. Mais on ne voit d'eux que la soldatesque, des soldats neuneus ou prêts à péter les plomb dans leur check-point. Partialité ? Oui, si l'on veut, (après tout peut-on demander à un occupé de compatir psychologiquement à la misère de l'occupant...) mais surtout justesse de vue, car dans une occupation…

Colloque à Bordeaux

Marqueurs linguistiques de l’espace
et
diversité des pratiques langagières
Enjeux théoriques, sociolinguistiques et politiques


vendredi 26 (toute la journée) et samedi 27 (matin) novembre 2004

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, Domaine Universitaire, 10 Esplanade des Antilles, F-33607 Pessac Cedex
Bordeaux



Responsable : Guillorel Hervé, chercheur CNRS au LASP (Laboratoire d’Analyse des Systèmes Politiques, CNRS et Université de Paris 10 – Nanterre) et au TIDE (Territorialité et Identité dans le Domaine Européen, CNRS, Bordeaux-3)


Programme


Vendredi 26 novembre 2004

Matin : 9h30 – 13h

9h30 – 10h Introduction : Guillorel (Hervé)


Le cas de la France

10h – 10h45 Lejeune (Sylvie), "La politique linguistique de la Commission nationale de toponymie (CNT)".

11h – 11h45 Fénié (Bénédicte), "Choix toponymiques aux marges de la Gascogne linguistique".

12h – 12h45 Le Squère (Roselyne), "Analyse sociolinguistique de l’affichage public en Bretagne : du repérage territoria…

Bonne nouvelle : finalement les Kurdes existent !

Après avoir déclaré pendant toute une année et même plus qu'il n'y avait que des Turcs, et que le kémalisme et la turcité c'était ce qu'il y avait de mieux pour les Kurdes, Öcalan aîné change (encore une fois) d'avis : finalement, il y a bien une nation kurde et des Kurdes citoyens turcs et les Turcs doivent bien s'y faire, tout comme il y a des Turcs qui pourraient être citoyens kurdes. On est tous très content de l'apprendre.


N'empêche que si j'étais membre du KONGRA-GEL, j'aurais la tête qui tourne : 100% Turc en octobre, 50% Kurde en novembre.


'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.' Albert Rosenfield.

Minorités, nations partagées, le Livre noir du Moyen-Orient

Article intéressant qui rappelle un passé ottoman et européen bien oublié, mais qui dans la "Turquie nouvelle" ne fut jamais complètement oublié ni digéré. Effectivement la "protection" des minorités par les puissances européennes au 19° siècle, ce qu'on a appelé les Capitulations, est encore un traumatisme dans la conscience turque, en ce que ces "protections", rien moins que désintéressées, il faut le dire, furent vécues comme une tentative de démembrer l'Empire, en le minant de zones commerciales, juridiques, où le droit ottoman ne s'appliquait plus, en somme, comme dans les concessions étrangères de Chine.

Par ailleurs, cette fragmentation communautaire perdure obstinément au Moyen-Orient, derrière les déclarations ronflantes des Etats-nations. Et la Turquie, qui cauchemarde à l'idée que l'Europe pourrait recommencer à "protéger" ses millet/minorités, n'hésite pas à utiliser les mêmes revendications protectrices, mais …

Bruit de bottes à Ankara ?

La presse turque donne une image curieuse de leur pays, qui à lire les gros titres semble être un pays tiraillé d'une part entre buiseness men trépignant à la porte de l'UE et par des militaires "droits dans leurs bottes et casques à pointe sur le crâne" prêt à foncer sur Kirkuk comme un avatar micro-asiatique du Drang nach Osten. Ainsi Cumhuriyet, Milliyet, et Sabah ont-ils tous parlé d'une réunion stratégique le 14 octobre dernier entre le Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan, le Chef de l'Etat-major, le général Hilmi Ozkok, le ministre des Affaires étrangères, Abdullah Gul, celui de la Défense Vecdi Gonul, plus d'autres, afin de discuter d'un plan d'intervention à Kirkuk, qui comporterait l'envoi - en fait l'invasion - du Kurdistan irakien par 20 000 hommes de troupes, afin de se saisir de Kirkuk et empêcher la "kurdification" , ceci après les avertissements très fermes et conjoints de Massoud Barzani et Jalal Talabani (entre…

L'Autre Livre

Image
Les 5, 6, 7 novembre, à La Maison des Métallos, 94, rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris, de 13h à 22h30.

Vous trouverez :

Un Stand de littérature kurde et de livres sur les Kurdes
Une Exposition de photographies
Des projections de documentaires sur le Kurdistan.
L'expositionPense quede Zîrek.
J'y serais aussi (je dis ça pour mon fan-club et mes ennemis, comme ça y a pas de jaloux). Par ailleurs, il y aura aussi, peut-être, des rencontres possibles avec des écrivains kurdes, mais je vous le dirai plus tard quand ils auront confirmé.








On November 5, 6, 7, at La Maison des Métallos, 94, rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris, from 1h p.m to 10h30 p.m.

You will find :

A Stand of Kurdish literature and books about Kurds
An exhibition of pictures
Video documentaries about Kurdistan.
The exhibitionPense queof Zîrek.
I will be there, too (I tell it for my fan-club and my ennemies-club, in a very equal way). Moreover there might be have some meetings with Kurdish writers, but I will precise it late…

Une chronique mésopotamienne

Samedi 30 octobre à 16h00, Rencontre-débat avec Ephrem-Isa Yousif, au sujet de son dernier livre,

Une Chronique mésopotamienne.

Institut Kurde de Paris, 106 rue Lafayette; Paris 10°, entrée libre.

On va faire mal au crâne du KONGRA GEL,

Image
mais nous allons parler culture tout de même...

TV

Le lundi 2 novembre à 21h40, le 5 novembre à 11h50, le 6 novembre à 13h30, le 11 novembre à 11h45, rediffusion du documentaire Les Derniers jours de Zeugma, de Thierry Ragobert, 2000.


Radio

Sur France-Culture, du lundi 2 novembre au vendredi 5 novembre, de 6h00 à 7h00, L'éloge du savoir : La Question des relations de l'Empire ottoman avec l'Europe, du XIV° au XVIII° siècle. Cours de Gilles Veinstein.

Sur France Musique, le mardi 2 novembre, à 22h00. A l'improviste : Improvisations croisées sur les modes arméniens ; Claude Tchamitchian : contrebasse ; Gaguik Mouradian : kemençe et Jean-Luc Pozzo : trompette. Par A. Montaron

Sur France inter, le lundi 2 novembre, à 22h10, Pop Club :Départ et arrivée, de Kazem Sharyari à l'Art Studio Théâtre. Par J. Arthur.



Hacking ?

Il n'y a vraiment plus que par le hacking (ou la terreur pour les Kurdes) que le PKK peut faire en sorte qu'on lise ses sous-textes à l'usage des oligophréniques :)).



Mehdî Zana à Diyarbakir

Tandis que Leyla Zana prépare activement son "nouveau parti", - un parti qui sera sûrement politiquement correct à la fois pour la Turquie et pour Öcalan, Mehdî Zana, le premier maire kurde de Diyarbekir (élu en candidat indépendant, et non comme la voix d'un parti), a visité sa ville, après 8 ans d'exil. Des langues de putes ont noté que Leyla Zana, pendant sa tournée "électoral",n'était pas pas pressé de rappeler le rôle historique qu'a joué son mari à Diyarbakir et n'a pas répondu à Abdullah Öcalan, quand il l'a appelé "un personnage de l'ombre", presque un traitre... (ça me fait toujours rire quand Öcalan appelle "traître quelqu'un d'autre..).

Les mêmes langues de pute disent que les relations dans le couple Zana sont rien moins que chaleureuses.
(poste effacé par le KONGRA GEL, on se demande pourquoi...)



Amnesty international proteste contre le cas "Sipan Rojhilat"

Bonne nouvelle si les chefs d'Etats cessent de fermer les yeux sur les "problèmes intérieurs alias génocides" commis à l'intérieur de dictatures, comme l'Irak, et si les ONG réalisent que les mouvements révolutionnaires peuvent être aussi sanglants que leurs ennemis... Ainsi, nous pourrions demander à José Bové et Bernard Granjon qui ont rejoint le Kongra-Gel le 23 avril 2004quelle est leur position sur les meurtres d'opposants de ce parti ?



'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.' Albert Rosenfield.

Flash

Image

La Syrie et l'Union européenne

Après nous avoir cassé les bonbons pendant 2 semaines au sujet de la candidature turque, après 2 semaines de débats, et même, en France, un débat parlementaire parfaitement ridicule, après des heures de parlotes sur les Kurdes, les femmes, le génocide arménien, les islamistes etc... L'UE vient juste de conclure un accord de coopération économique, sans aucune démangeaison morale, avec... la Syrie, l'une des pires dictatures du MO, un des soutiens probables du terrorisme en Irak et un Etat qui depuis mars 2004 poursuit une campagne raciale contre les Kurdes, avec meurtres, tortures, harcèlements... Que faut-il en conclure ? Que les critères moraux dans l'UE ne s'appliquent qu'aux membres du club, pas la peine de s'inquiéter si nos amis invités sont des meurtriers en série à l'extérieur , du moment qu'ils ne tâchent pas les tapis avec leurs semelles un peu sanguinolentes.



'Stupidity, however, is not necessarily a inherent trait.' Albert Rosenfield…

ils savent à qui ils ont affaire

Quand Leyla Zana est revenue d'Istanbul, après son tour à Bruxelles, les autorités turques ont immédiatement arrêté... son mari, Mehdi Zana.

C'est rien, c'est l'humour turc.


Si vous voulez tuer un Kurde, pas la peine d'entrer dans l'armée turque

... ni dans Ansar al-islam/sunna/aka ....

Plus un parti totalitaire s'effondre et explose en factions rivales, plus il devient violent ?

Non. Les crimes du KONGRA-GEL étaient les mêmes avant, ils ont tué en silence beaucoup d'oppposants etde membres-en-dehors-de-la-ligne-et-vendus-au-fascisme-noir-international- (vous pouvez respirer), mais l'avantage d'avoir trois partis prêts à se battre entre eux est que quand un membre du PJAK est tué par une équipe du KONGRA GEL, ou le contraire, ou si un du PWD est tué par un PJAK... on est prévenu : si vous voulez tuer des Kurdes ne vous enrolez pas dans 'larmée turque, les Kurdes ont tout ce qu'il faut chez eux pour ça.

Bonne blague

Sur l'embarras européen et la candidature turque, raportée par le the Turkish Daily News par Mehmet Ali Birand, (qui par ailleurs sur la même page a fait un bon apier sur la politique Kurdes/Turcs et l'Irak:
"Une blague a couru parmi les supporters européens de la candidature turque à l'UE. Elle a été répétée à chaque rencontre pour montrer de quelle façon peu loyale la Turquie avait été traitée.
L'UE convoque trois candidats à l'adhésion à l'UE à un examen écrit pour régler le problème une fois pour toute. Juste pour montrer que personne n'a été injustement traité, la commission d'examen dit aux pays qu'à chacun il sera posé une question sur le même sujet. On demande au Premier Ministre bulgare : "Quand a eu lieu le premier bombardement atomique ?
Le Prmeier Ministre bulgare répond sans hésiter : "En 1945."
La commission est très contente et la Bulgarie réussit l'épreuve. C'est alors le tour du Premier Minsirte roumain d&#…

Depuis qu'Otar est parti

Image
Depuis qu'Otar est parti. Il y avait longtemps que je ne m'étais pas pris une telle claque cinématographique. La grande baffe, quand on ne sait pas si on rit on pleure et en fait les deux. Et puis tout ça m'est tellement familier, ces maisons et ces rues en pentes, ces jardins et ses coqs en pleine ville, et l'électricité toujours en panne, et c'est bien de filmer le noir, d'ailleurs c'est que ce je retiens, ces scènes bleu-noir, rouge-noir, ce noir qui fait écarquiller les yeux pour identifier les scènes, les corps, les lieux, mais c'est ça de vivre si souvent dans le noir parce que ça coupe souvent, et l'eau qui s'arrête sous la douche, et cette chaleur et cette tristesse, et ce mensonge qui finalement devient un chant de vivre et puis... en fait je ne sais si je suis rentrée triste ou gaie de ce film et je crois bien que c'est les deux, et dès que j'ai vu les images de la Géorgie j'ai eu le coup de foudre, et j'ai eu envie d&#…

Al-Yawar voudrait-il chausser les bottes de Milosevic ?

"Ghazi al-Yawar, e président intérimaire d'Irak, a déclaré dans une interview sur al-Arabia TV, que demander un référendum pour le droit à l'autodétermination au Kurdistan sera considéré comme un acte de trahison nationale des Kurdes contre l'Irak et pourrait être réprimé par la force.

Il est même allé plus loin en insistant sur le fait qu'il y avait une réelle liberté d'opinion en Irak mais que cela ne signifiait pas qu'il faille permettre aux gens de parler de séparation et de sécesion. "Nous ne pouvons accepter cela, a-t-il ajouté, et nous le rejetterons de toutes nos forces."

ça rappelle de sempiternels discours sanglants...

Dans le même temps, des familles kurdes fuient l'Irak sunnite.

Dans le même temps, des Kurdes de Syrie sont enlevés et torturés à mort par les services syriens, tel "Hanan Bakr Deeko, père de 10 enfants, qui avait disparu le 16 septembre, enlevé par les services secrets syriens d'Alep. (...) Six jours plus tard, …

Bruxelles : Oui, mais...

Bonne réponse. Le meilleur moyen de pousser la Turquie à changer sa politique kurde et le meilleur aussi pour faire admettre à la Turquie que Kirkouk n'est PAS un protectorat turc.

Exposition

Image
Du 28 septembre au 9 octobre. 4 peintres kurdes : Ali Hadi, Ramzi Ghotbaldin, Ziya Aydin, A. Jalal Seirko.

tous les jours, de 10h à 18h30.

Institut Kurde de Paris
106 rue Lafayette
75010 Paris. M° Poissonnière.

Ni les rois ni les grands sultans

Il y a des pays qui ont en eux des fatalités historiques, qui offrent à leurs conquérants le même scénario, de façon répétée, de sorte qu'à des siècles de différences, on voit courir le même aveuglement, les mêmes échecs. C'est le cas de la Russie sur laquelle se cassèrent les dents Napoléon comme Hitler. Il y a aussi le Kurdistan, que s'épuisent à soumettre depuis le Traité de Lausanne (1923) les pays qui l'occupent. Certes, les Kurdes ont été décimés et le Kurdistan maintes fois ravagé, mais au final, il s'est avéré être une conquête qui vidait en d'épuisants efforts toute la substance du tyran. Et déjà, au 16° siècle, Sharaf Khan de Bitlis écrivait à la fin de ses prolégomènes : "D’ailleurs, ni les rois ni les grands sultans, pas plus que les grands seigneurs ni aucun puissant personnage, n’ont convoité le pays des Kurdes, ni ne l’ont soumis durablement. Ils se contentent d’en recevoir quelques cadeaux et une vassalité symbolique, les faisant défendre le…

Trois raisons pour les Irakiens d'adorer la France

... parce que c'est un mythe qui a la vie dure dans les milieux snobinards arabophiles français... la France et l'Irak, une grande histoire d'amour, etc.

Or pour beaucoup d'Irakiens, la France c'est :

1/ le pays qui a soutenu Saddam jusqu'au bout et s'est opposé à sa chute jusqu'au bout.

2/ le pays qui vient de demander que les terroristes (qui font bien plus de victimes irakiennes que d'Occidentaux, voyez-vous) soient incorporés aux forces de l'ordre chargées de les défendre...

3/ le pays qui leur a refilé du sang contaminé par le virus HIV (que ce soit vrai ou non, en tous cas, eux y croient). Si je voyage à Bagdad je crois que je préférerais le faire avec un passeport kurde, plutôt que français, finalement. Et puis comme ça, si je suis enlevée, ça éviterait que ce soit les Français qui fassent foirer négocient ma libération.